Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

lundi 21 mars 2016

Le Polisario appelle le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités envers la décolonisation du Sahara occidental





Bir Lahlu, 21mars 2016 (SPS) 

Le Front Polisario a lancé un appel urgent au Conseil de Sécurité pour assumer ses responsabilités en tant que mandataire et premier responsable de la MINURSO et garant de la mission dont elle a été investie, à savoir l'organisation du référendum d'autodétermination au Sahara occidental, a indiqué une lettre du président de la République SG du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz adressée au  président du conseil de sécurité, Ismael A. Gaspar Martins.
Le Front Polisario qui réaffirme son plein attachement au mandat de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un Référendum d'autodétermination au Sahara Occidental, a, tout le long du processus, fait preuve d’une attitude positive et de coopération avec tous les Organes Nations Unies ainsi que la MINURSO, et n’a cessé d’attirer l’attention du Conseil de sécurité et du Secrétariat Général sur les dangers que l’obstruction marocaine fait peser, et ce depuis des années, sur le processus de paix.

De la même manière, le Front Polisario voudrait souligner que les composantes civile, politique et militaire de la MINURSO sont déployées sur le territoire du Sahara occidental sur lequel le Royaume du Maroc n’exerce aucune souveraineté au regard du droit international. Il convient de rappeler, à cet égard, que l’Assemblée Générale de l’ONU a, à plusieurs reprises, eu l’occasion, notamment dans ses résolutions 34/37 du 21 novembre 1979 et 35/19 du 11 Novembre 1980,  de "déplorer vivement l’aggravation de la situation découlant de l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc".
Le Front Polisario condamne fermement la décision "irresponsable" du Royaume du Maroc d’expulser une grande partie du personnel de  la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un Référendum d'autodétermination au Sahara Occidental (MINURSO) et lui endosse l'entière responsabilité des conséquences qui en découleront.
Le Maroc a décidé dimanche d’expédier une partie de la composante de la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (Minurso) du Sahara occidental occupé, rappelle-t-on. (SPS)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.