Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

vendredi 25 mars 2016

Sahara Occidental : l’audition du Congrès est un "véritable procès" contre l’occupant marocain

Le représentant du Front Polisario à Washington, Mouloud Said, a indiqué jeudi que l’audition organisée mercredi par le Congrès américain sur le Sahara Occidental a constitué "un véritable procès" contre la politique du Maroc dans les territoires sahraouis occupés.

"L’audition représente un procès contre la politique de violation des droits de l’homme prônée par le Maroc dans les territoires occupés", a déclaré M. Said à l’APS au lendemain de cette audition, la première du genre organisé par le parlement américain sur la question du Sahara Occidental.
Le Front Polisario "se félicitait de la tenue de cette audition qui a constitué l’occasion pour les Congressmen américains et les ONG pour réaffirmer une fois de plus que la présence du Maroc dans les territoires sahraouis est bel et bien une occupation illégale", a-t-il ajouté.
Mouloud Said a relevé que cette audition s’est tenue à une "étape difficile" de la lutte des Sahraouis pour leur indépendance, marquée par une escalade de tensions que le Maroc alimente avec ses décisions transgressant les lois internationales et portant atteinte à la charte des Nations Unies.
"Le comportement irresponsable du Maroc risque de conduire  la région à de nouveaux conflits", a avertit le représentant du Front Polisario qui se referait aux mesures de rétorsion de Rabat visant la Minurso.
"Nous sommes satisfaits du fait que la Commission des droits de l’homme du Congrès ait abordé la situation difficile des prisonniers politiques sahraouis", dont ceux incarcérés suite aux événements de Gdeim Izik et qui mènent actuellement une grève de la faim pour protester contre  leur condamnation illégale.
L’audition sur le Sahara occidental qui s’est tenue mercredi a constitué une première dans les annales du Congrès. Jusqu ici aucune initiative pour ouvrir un débat libre sur la question sahraouie au parlement américain n’a abouti, précise-t-on du côté sahraoui.
Le Maroc a accentué son travail de lobbying pour empêcher de porter ce débat au sein de cette institution importante qui exerce une grande influence sur la vie politique américaine.
L’audition en elle-même est un exploit car elle a réussi à rallier plusieurs congressistes, des ONG et des organismes internationaux à la cause sahraouie.
L’audition a été animée par un panel composé de plusieurs personnalités américaines et internationales, dont Kerry Kennedy, présidente de la Fondation Kennedy, Francesco Bastagli, ancien représentant du secrétaire général de l’ONU au Sahara Occidental, Eric Goldstein, directeur adjoint à Human Rights Watch et Erik Hagen, directeur de l’observatoire pour la protection des ressources naturelles au Sahara Occidental.
APS 
Monde, Afrique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.