Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

lundi 18 avril 2016

Brahim Saika, militant de la Coordination des chômeurs sahraouis, torturé à mort par la police marocaine



Brahim Saika, militant de la Coordination des chômeurs sahraouis, torturé à mort par la police marocaine



Delegación Saharaui para España
Traduit par  Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

Le prisonnier politique sahraoui Brahim Saika est mort aujourd'hui 16 avril dans un hôpital d'Agadir (Maroc), après un coma de quelques jours. Il avait été arrêté arbitrairement et torturé au commissariat de police de Guelmim (Goulimine).

Brahim Saika, diplômé universitaire avec un master en sociologie, était l'un des dirigeants de la Coordonation des chômeurs sahraouis; il avait été arrêté le 1er avril en sortant de son domicile dans la ville de Guelmim. Son arrestation a eu lieu alors qu'il tentait de mener une manifestation pacifique pour attirer l'attention sur la situation des chômeurs sahraouis. Il a été immédiatement emmené au commissariat de police où il a été torturé pendant des heures. Brahim a alors décidé de commencer une grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements auxquels était soumis et qui sont la routine dans le traitement des prisonniers politiques sahraouis.


Quelques jours plus tard, le 6 avril, sa santé s'était tellement détériorée qu'il a été admis dans un état sérieux à l'hôpital  de  Guelmm, avant d'être transféré à l'hôpital provincial d'Agadir. Il y est resté dans un état d'extrême gravité, sans être traité ou soigné pour sauver sa vie, jusqu'à sa mort cet après-midi dans le même hôpital.


Les autorités sanitaires de l'hôpital refusent d'effectuer une autopsie établissant la raison de sa mort, malgré les demandes répétées de sa famille.
Saika Brahim était un prisonnier politique sahraoui qui avait déjà subi une autre arrestation en 2008 quand il était étudiant à l'Université de Marrakech.

16 avril 2016

Grande manifestation ce matin à Guelmim pour protester contre la mort de Brahim Saika

Les forces d'occupation marocaines répriment violemment la manifestation de protestation contre l'assassinat du martyr Brahim Saika à el Ayoune

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.