Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

samedi 16 avril 2016

Le prisonnier politique sahraoui Sikka Brahim meurt à la suite de torture et de la grève de la faim

1ec58-brahim2bsaika



Le prisonnier politique sahraoui meurt Sikka Brahim à la suite de la grève de la faim
Publié le 15 Avril, 2016
Le prisonnier politique sahraoui , Brahim Sikka est mort dans l' après-midi du vendredi 15 Avril à l'hôpital à Agadir

Sikka a été arrêté le 1er Avril à la maison de sa famille à Guelmim , au sud du Maroc , alors qu'il était sur ​​le point de participer à une manifestation pacifique appelée par le Coordonnateur des chômeurs sahraouis dans cette ville

 Source : Voice of Sahara Occidental en Argentine / Team Media, des territoires occupés du Sahara Occidental

Photo de Barbara Weingartner.
Une grande perte pour la résistance non-violente sahrahui au Sahara Occidental : le militant sahrahui, défenseurs des droits de l'homme et des prisonniers politiques, brahim saika (* 1984) est mort hier dans un hôpital à Agadir (Maroc). 
 
C'était après son arrestation arbitraire au cours d'une manifestation pacifique le 1. Avril et après des heures de torture sur le poste de policeil a entamé une grève de la faim. Il y a quelques jours, il a été dans un état critique à l'hôpital, où il a jusqu'au moment de sa mort sur le lit d'hôpital.
Brahim Saika, un diplômé, s'est engagé en tant que coordinateur du syndicat des sahraouis diplômés "chômeurs".
Après l'annonce du décès de Brahim Saika a eu lieu dans plusieurs villes du Maroc et le Sahara Occidental,  des protestations contre l'arbitraire des autorités d'occupation marocaine.
http://porunsaharalibre.org/…/muere-el-sindicalista-y-pres…/
 
Commenter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.