Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

lundi 16 mai 2016

Le calvaire des enfants palestiniens dans les prisons israéliennes


Selon plusieurs ONG, leur nombre est en nette hausse

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
AZ 16/5/2016 
 
 Les enfants palestiniens vivent l’enfer au quotidien même hors des prisons 
Les enfants palestiniens vivent l’enfer au quotidien même...
 

Les conditions de vie à l’intérieur des prisons israéliennes ne garantissent pas le droit des mineurs, a affirmé Ayed Abu Eqtaish qui dirige une ONG de défense des droits des enfants.

Le nombre d’enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes a enregistré une hausse inquiétante, s’est alarmée l’agence Média Palestine dans un rapport publié hier. «Au total, 440 enfants âgés de moins de 18 ans sont actuellement retenus en détention militaire, soit le nombre le plus élevé depuis que l’armée d’occupation israélienne a commencé à publier ses statistiques en 2008, et c’est près de deux fois et demie le nombre d’emprisonnés d’il y a un an», précise le rapport.


Fin décembre 2015, 116 enfants palestiniens de 12 à 15 ans étaient retenus en détention militaire israélienne, onze fois plus que l’année précédente, selon le même rapport.  En outre, «les conditions de vie à l’intérieur des prisons israéliennes ne garantissent pas le droit des mineurs», a affirmé Ayed Abu Eqtaish, qui dirige une ONG de défense des enfants. «Les enfants emprisonnés n’ont par exemple pas le droit d’avoir de visite de leur famille les trois premiers mois. Ils n’ont pas non plus le droit de passer un coup de téléphone à leur famille. Il me semble que le système carcéral est pensé pour endommager la situation psychologique de tous ces enfants», a-t-il précisé.
Israël tire profit du conflit en Syrie à propos du Golan occupé. «Maintenant, Israël tire cyniquement profit de la poursuite du conflit en Syrie pour tenter un nouveau coup en vue d’obtenir un accord international sur son occupation et son annexion du Golan syrien occupé. En attendant, il cherche à créer sur le terrain de ‘nouveaux faits accomplis’ en accroissant rapidement la population de colons et l’extraction des ressources naturelles afin de renforcer son contrôle. En fait, des plans ont été annoncés pour accroître de 100 000 le nombre de colons israéliens dans les cinq prochaines années», relève par ailleurs le rapport.
Les enfants palestiniens vivent également l’enfer au quotidien hors des prisons. Au moins 25 enfants palestiniens ont été tués durant les trois derniers mois de 2015, un record depuis sept ans. Durant les trois derniers mois de 2015, «25 enfants palestiniens, dont cinq filles, ont été tués et 1310 blessés à travers le territoire palestinien», indique l’Unicef dans son rapport sur le dernier trimestre 2015. «Au total, 23 enfants (19 garçons, quatre filles) ont été tués en Cisjordanie et à El Qods occupée-Est et deux dans la bande de Ghaza», a précisé l’agence onusienne. L’Unicef se dit «très inquiète quant à un usage excessif de la force, par les forces de sécurité israéliennes».
A. Z.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.