Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

dimanche 8 mai 2016

Projet de méga prison de Haren : Enquête publique jusqu’au vendredi 20 mai


Malgré une opposition solide et grandissante, l’État, en partenariat avec un groupe d’entreprises privées (consortium Cafasso) s'entête depuis plus de 7 ans à vouloir construire la plus grande prison du pays sur le terrain du Keelbeek, à Haren, dans le nord de Bruxelles. Il s'agit de détruire 19 ha de terre et d'abattre plus de 300 arbres pour y enfermer 1190 personnes majoritairement pauvres, pour un coût supérieur à 3 milliards d'euros, selon un partenariat public-privé aux bénéfices du privé, et sans débat démocratique.

Après, entre autres, une longue occupation du terrain, une expulsion illégale, des débuts de travaux illégaux, une mobilisation citoyenne, associative, académique, et des magistrats..., après des projets alternatifs, de multiples interpellations auprès des politiques, plusieurs commissions donnant l'illusion d'écouter les citoyens, des recours en justice ayant abouti au refus du permis d'environnement et au refus de déplacer les sentiers qui traversent le terrain du Keelbeek, … une nouvelle étape décisive commence. Elle appelle une réaction massive et déterminée.

Les deux demandes précédentes de permis ayant été attaquées de toutes parts, l’État et Cafasso ont dû marquer un arrêt. Ils recommencent. Les plans ont été à peine modifiés sur des détails sans portée et le projet est toujours aussi toxique. Deux nouvelles demandes de permis pour construire la mégaprison viennent d’être réintroduites :
- nouvelle demande de permis d'urbanisme (dossier W14/2014)
- nouvelle demande de déviation et suppression des sentiers du Keelbeek (dossier K447-K448/2016)

Pendant l’enquête publique, vous pouvez consulter tout le dossier sur le site de la commune : http://www.bruxelles.be/artdet.cfm/8931
 et envoyer vos réclamations (des critiques et plaintes sur les projets) à la commune.
Après l’enquête publique, une commission de concertation (réunion ouverte à tous, sur inscription) est organisée pour que la commune entende les citoyens souhaitant s’exprimer.
==> Enquête publique jusqu’au vendredi 20 mai & commission de concertation mercredi 1er juin.
Infos sur http://1130haren.be/fr/
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.