Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

mercredi 20 juillet 2016

Ce n'était qu'un mensonge (de plus) : Le Maroc n'a pas demandé de rejoindre l'Union Africaine




Le Maroc n'a pas demandé de rejoindre l'Union Africaine


Tout le monde a mordu l'hameçon, y inclus un site marocain indépendant qui s'est avéré plus royaliste que le roi dans la question du Sahara Occidental. Il a laissé parler ses sentiments en parlant d'une prétendue offensive diplomatique marocaine en Afrique.
Il est vrai que tous les marocains, roi et sujets, démocrates et fascistes souffrent d'une "algérianites chronique", une maladie dont les sympthomes sont accompagnés de délires et de diarrheés verbales et rêvent de voir l'Algérie et les sahraouis décimés par leur Makhzen.
Ils vouent une haine viscérale à l'Algérie pour son soutien au peuple sahraoui et ils adorent la France pour son soutien au Maroc. 

A cause de leur maladie, ils croient par coeur tout ce que le Makhzen raconte sur la question du Sahara Occidental. Il vient de dire qu'il désire rejoindre l'Union Africaine, alors ils jurent par tous les saints qu'il veut "retourner" à l'organisation panafricaine. Parce qu'ils sont convaincus que leur Makhzen ne ment jamais lorsqu'il est question de mater les sahraouis et les algériens.
Maintenant que les travaux du 27ème Sommet sont clôturés, la demande d'adhésion du Maroc n'apparaît nulle part, selon les mots utilisés par Ismail Chergui dans un point de presse. Le président Idriss Déby n'a pas fait mention, à aucun moment, d'une quelconque demande d'adhésion du Maroc. 
Il est vrai que le Maroc a essayé de rejoindre le Sommet "sans aucune condition préalable", selon les mots de Taib Fassi Fihri. Ce qui veut dire, sans vote de la part des membres de l'Unión. Rabat ne veut pas soumettre son "retour" à un vote dans lequel la RASD participe.
Le résultat de sa tentative est une nouvelle déception. L'Union Africaine a gardé une minute de silence pour l'âme du défunt Mohamed Abdelaziz, a souhaité la bienvenue au nouveau président sahraoui et a renouvelé son soutien au référendum d'autodétermination sahraouie.
Le peuple marocain, pour sa part, continue d'attendre une offensive diplomatique du Makhzen qui mettra fin à leur cauchemar sahraoui et algérien. Et le vacarme soulevé par leur gouvernement aura servi à dévier leur attention de l'écrasante défaite du retour de la composante civile de la MINURSO.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.