Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

lundi 18 juillet 2016

Christiane Taubira, auteure d'un texte poignant après l'attentat de Nice



 Résultat de recherche d'images pour "christiane taubira"

 Christiane Taubira

Cécile Baquey, 16/7/2016

L'ex-ministre vient de publier sur sa page facebook un texte très émouvant après l'attentat de Nice, intitulé "Vallées de larmes". Christiane Taubira imagine tous ces enfants, "une petite fille vive qui ne reviendra pas à l'école", ces hommes, ces femmes fauchés par "un semeur de mort".

Christiane Taubira a publié ce samedi un texte poignant sur sa page facebook (ci-dessous le post). "Nos coeurs portent le deuil", écrit l'ex-ministre. Elle décrit "l'absence" et imagine avec talent tous ces enfants, ces adolescents, ces hommes et ces femmes qui ont perdu la vie à Nice ce 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais.

"Une adolescente délurée"

"Une petite-fille vive, parfois rêveuse, qui ne reviendra pas à l’école", "Une adolescente délurée, déjà sûre de vouloir embrasser le monde, et qui manquera à son amoureux". En lisant ce texte, on a l'impression de les voir. "Un père, un amant, un homme qui sifflotait entre les lèvres ou dans la gorge rêvant de brillants chemins de vie pour ses fils". "Ils ont des prénoms qui résonnent de toutes les contrées du monde", écrit encore Christiane Taubira. 

"Des semeurs de mort"

Puis l'ex-ministre de la Justice se demande : "Quelles fêlures faut-il à l’esprit pour faire éclore cette démence démentielle", "de quelles fureurs anciennes et nouvelles, familières ou inédites, matées ou rétives, gronde ce monde où l’hystérie nourrit l’hystérie ! ".

Christiane Taubira conlut son récit sur une note d'espoir : "d
es enfants sont nés cette nuit-là. Je n’ai pas vérifié, mais je sais. Car ainsi va la vie qui vainc. Ces bonheurs n’ont pas la vertu de verser une goutte de fraîcheur sur les cœurs en malheur. Mais ils signent la défaite des semeurs de mort, qui qu’ils soient".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.