Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

mardi 12 juillet 2016

La classe politique algérienne appelle la communauté internationale à apporter une solution au conflit du Sahara occidental

Algérie Presse Service,10/7/2016

DAKHLA (camps de réfugiés sahraouis) -

 Les représentants de la classe politique algérienne qui ont pris part au congrès extraordinaire du front Polisario ont appelé la communauté internationale à chercher des solutions à la cause juste du peuple sahraoui et à agir pour protéger les droits de l'homme dans les territoires sahraouis occupés.
La président du groupe parlementaire d'amitié algéro-sahraouie, Saida Bounab, a souligné la nécessité d'organiser au plus vite un référendum libre et intègre qui permette au peuple sahraoui d'exercer son droit à l'autodétermination.
La parlementaire algérienne qui s'exprimait devant un parterre de plus de 2300 délégués a appelé les nations unies et le conseil de sécurité à agir pour mettre un terme aux violations des droits de l'homme dans les territoires sahraouis occupés par le royaume marocain.
"Les ressources naturelles du Sahara occidental sont le bien du peuple sahraoui", a-t-elle insisté par ailleurs.


De son côté, le représentant du parti du Front de Libération nationale (FLN), Sadek Bouguetaya a dénoncé "les graves violations que subissent les Sahraouis sur leurs territoires occupés", appelant la communauté internationale "à intervenir en urgence pour protéger les droits de l'homme dans ces régions".
Pour sa part, le représentant du parti Front du militantisme national (FMN), Abdallah Haddad a mis l'accent sur la coïncidence entre la tenue du sommet extraordinaire du Front Polisario et la célébration du 54e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, "une occasion pour la mobilisation des énergies en faveur de la poursuite de la lutte jusqu'au recouvrement de l'indépendance".

Les délégations étrangères insistent sur la tenue rapide d'un référendum d'autodétermination
Les représentants des délégations étrangères participant aux travaux du Congrès extraordinaire du Front Polisario qui se poursuivaient samedi, ont insisté sur la tenue rapide d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental.
Les interventions qui ont marqué la 2e journée du congrès baptisé du nom du défunt président Mohamed Abdelaziz et qui se tient sous le slogan "Force, détermination et volonté pour imposer l'indépendance nationale et la souveraineté", ont porté sur la nécessité de l'organisation rapide d'un référendum qui permette au peuple sahraoui de s'exprimer sur son indépendance.
Le représentant du secrétaire général de la Swapo (Namibie) a estimé que la tenue d'un référendum d'autodétermination s'imposait comme une revendication pressante insistant sur la nécessité d'une action des nations unies l'exercice de ce droit reconnu par la communauté internationale et conforté par les résolutions du conseil de sécurité onusien.
Pour sa part, le représentant du parti de gauche russe a appelé les nations unies a organiser au plus vite un référendum libre et intègre qui mette fin aux souffrances que le peuple sahraoui endure depuis des décennies.
Fernando Maura, du parti espagnol Ciudadanos, a mis l'organisation des nations unies devant sa responsabilité de protéger les droits de l'homme au Sahara occidental notamment dans les territoires occupés par le Maroc appelant l'organisation à élargir les prérogative de la Minurso à la protection des droits de l'homme.
La déléguée du mouvement de solidarité italienne avec le peuple sahraoui a pour sa part mis en avant l'impératif de mettre un terme au pillage des richesses sahraouies dans les territoires occupés par le royaume marocain et de faire face aux peines qui frappent injustement les détenus sahraouis dans les prisons marocaines.
Les travaux du congrès extraordinaire se sont poursuivis tard dans la nuit de vendredi pour permettre aux congressistes de procéder au vote secret pour élire le président de la république arabe sahraouie démocratique en remplacement du défunt président Mohamed Abdelaziz.
Les résultats du vote seront connus samedi.
9 juillet 2016 14:01

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.