Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

jeudi 28 juillet 2016

Les 24 condamnés du procès Gdim Izeik seront rejugés

Maroc

Le tribunal militaire de Rabat. Crédit : Rachid Tniouni
Les 24 condamnés du procès Gdim Izeik seront rejugés

La cour de Cassation vient d’ordonner le transfert à une juridiction civile du dossier des 24 civils condamnés suite aux événements de Gdim Izeik.

Le Maroc compte juger à nouveau les 24 civils condamnés devant une juridiction militaire pour le meurtre de onze membres de forces de l’ordre durant les événements de Gdim Izeik, annonce le 27 juillet une dépêche de l’agence Reuters. La décision a été prise par la Cour de cassation qui a ordonné l’ouverture d’un nouveau procès, devant un tribunal civil cette fois-ci pour ces 24 personnes qui avaient été condamnées à des peines allant de 20 ans à la perpétuité par le tribunal militaire de Rabat en 2013. 

L’information nous a été confirmée par Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement qui précise que le dossier sera désormais transféré à la Cour d’appel de Rabat, à savoir une juridiction civile.
En mars 2015, le Maroc avait réformé la loi relative à la justice militaire, introduisant une avancée majeure : le jugement des civils uniquement en cas de guerre. Cette réforme avait été vivement saluée par les instances internationales, dont notamment l’ONU.
Durant les événements de Gdim Izik, du nom d’un camp de protestataires démantelé à Laâyoune par les autorités en novembre 2010,  plus de 13 personnes avaient été tués et des dizaines ont été blessés. Les 24 personnes arrêtées dans le sillage des affrontement avec les forces de l’ordre ont été condamnés suite à de lourdes accusations pour « constitution de bandes criminelles, violences sur les forces de l’ordre ayant entraîné la mort avec préméditation et mutilation de cadavres »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.