Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

mercredi 27 juillet 2016

Un avocat marocain refuse la Légion d’honneur à cause du soutien de François Hollande à Israël





Politique Mohammed Jaabouk 23/7/2014 
 

Un avocat marocain refuse la Légion d’honneur à cause du soutien de François Hollande à Israël

Il y a certains Marocains qui expriment leur solidarité avec Gaza, avec des actes concrets. Abdelaziz Nouidi en fait partie. L’avocat et militant des droits de l’Homme vient de refuser la Légion d’honneur. Détails.

 C’est un fait rare. Un Marocain vient de rejeter la Légion d’honneur. L’avocat et universitaire, Abdelaziz Nouidi, a refusé une telle décoration à cause du soutien du président français, François Hollande, à Benjamin Netanyahu dans son agression sur Gaza, a-t-il expliqué dans une lettre adressée à l’ambassadeur Charles Fries.
Au passage, l’ancien président de l’association Adala a tenu, également, à dénoncer l’interdiction des autorités de Paris de la marche de solidarité avec les Palestiniens de Gaza du samedi 19 juillet.

Nouidi : pour un jugement des criminels de guerre israéliens
Le Marocain ne s’est pas contenté uniquement de décliner la Légion d’honneur. Prenant à contre-pied la position de Hollande, il a appelé à poursuivre devant des juridictions internationales les responsables politiques et militaires israéliens pour crimes contre l’humanité, conformément  aux principes des droits de l’Homme, universellement reconnus à la charte des Nations-Unies, la Convention de Genève de 1952 sur la protection des civils en temps de guerre et à la Convention de Rome de 1998 instaurant le Tribunal pénal international.
Dans sa lettre, Abdelaziz Nouidi a, par ailleurs, déploré que le président français s’aligne sur les thèses défendues par le premier ministre israélien. Une position, qu’il estime, contraire aux engagements de l’Etat français sur la scène internationale.

630 Palestiniens assassinés et une dizaine de soldats israéliens tués
Pour mémoire, le 8 juillet le palais de l’Élysée diffusait un communiqué dans lequel le président français appelait Benjamin Netanyahu pour exprimer au premier ministre israélien « la solidarité de la France face aux tirs de roquettes en provenance de Gaza (…) La France condamne fermement ces agressions ». Hollande a précisé, dans son message, qu’il « appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces ».
Presque deux semaines de bombardements massifs, le dernier bilan de l’agression fait état de 630 Palestiniens tués, la majorité des femmes, enfants et des vieillards. De son côté, les brigades d'El Qassam, le bras armé de Hamas, ont tué une vingtaine de militaires israéliens et capturé un soldat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.