Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

mardi 16 août 2016

Imider, Suite…Plus de détails à propos des violations subies par nos détenus !




Toujours dans le cadre des dernières violations à l’égard des droits de nos détenus politiques à la prison d’Errachidya, nous tenons à informer l’opinion publique que la raison pour laquelle les détenus Moujane, Hourane et Faska n’ont pas pu voir leurs familles en visite à la prison, le jeudi 11 Août 2016, était un complot de la direction et de ses fonctionnaires. Ces derniers n’ont absolument pas convoqué les trois détenus à rejoindre la salle des visites. 
Ce ne sont donc pas eux qui ont refusé de sortir, comme  les fonctionnaires l'ont dit aux familles qui ont parcouru une longue distance afin d’arriver à cette ville et de voir leurs fils et/ou frère en prison. Et cela bien sûr, quoi qu'il en soit, montre le niveau de dégradation des comportements des cadres de cette institution et la poursuite de l'approche sécuritaire systématique contre tout ce qui a une relation avec les manifestations pacifiques d’Imider.

Quant à la tentative de fabrication de fausses et fragiles accusations à l’encontre de ces détenus, l'administration de la prison a délibérément rédigé un rapport non fondé contre eux en les accusant de «menace à l’ordre et à la sécurité de l’institution" !! 

Sachant qu'ils ont été empêchés de se rencontrer, et mis sous contrôle policier afin d’écouter leurs appels téléphoniques de près, et qui doit, suivant des instructions de la direction, être dirigé vers un seul numéro téléphonique, en plus des comportements abusifs que nous avons mentionnés dans les publications précédentes, ce qui a conduit à la grève de la faim menée par Hourane et Faska avant d'être transmis vers d'autres prisons plus loin que le premier.

**** Récapitulatif après la visite familiale à la prison en 11-08-2016:
- Transfert de Omar Hourane à la prison de Khenifra.
- Transfert de Omar Moujane à la prison Toulal n° 1 de Meknès.
- Transfert de Mustafa Faska à la prison de Zagora.
- Transfert de Ibrahim El Hamdaoui à la prison de Tata.
- Oubrka Hamid et Samad Madri sont encore à la prison d’Errachidya jusqu’à présent.
- Suspension de la grève de la faim.
Pour rappel, Omar Moujane, Brahim El Hamdaoui et Samad  Madri ont été arrêtés arbitrairement en 01-03- 2014 et condamnés injustement à deux ans de prison et à deux ans et demi pour des juridictions civile et pénale, et ils seront libérés début septembre prochain dans le cas où  la demande de dérogation aux peines minimales est acceptée, les détenus Omar Hourane et Mustafa Faska qui ont été arrêtés en 2014, en plus aux détenus Hamid Oubrka et Ichou Hamdan arrêtés en décembre 2013, seront libérés en décembre 2017 à condition d' une telle réduction pour une telle occasion.
Que Dieu et que les hommes libres aident leurs familles qui supporteront les difficultés des voyages après la séparation de leurs fils et leurs transfert très loin de leurs habitats.

ALBBAN-IMIDER 16-08-2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.