Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

mercredi 3 août 2016

Le président de la RASD salue la résistance des prisonniers politiques sahraouis (groupe Gdeim izik)


 Le Président de la République, SG du Front Polisario, Brahim Ghali a affirmé que les prisonniers politiques conduisent aujourd’hui la résistance pacifique dans les territoires occupés et au sud du Maroc.
Dans une lettre adressée aux prisonniers politique sahraouis de Gdeim Izik, le président de la République a souligné qu’”ils brossent les tableaux de gloire et écrivent des pages de l’histoire qui resteront gravés dans la mémoire collective du peuple sahraoui, pour lequel  vous donnez le meilleur exemple de fidélité aux martyrs”.
“Vous avez affirmé à travers votre résistance incomparable et votre défi à l’arrogance et à la tyrannie de la force d’occupation marocaine, vos grèves de la faim, ainsi que votre refus de se soumettre au colonisateur, malgré les formes d’abus, de torture et de harcèlement”, a estimé le président de la République.
 “Les manœuvres de l’État d’occupation marocaine ne tromperont pas les Sahraouis, elles reflètent la confusion de tortionnaires marocains après leur échec de briser la volonté du peuple sahraoui. Ces  nouvelles manœuvres du Maroc  visent à prolonger la tragédie de ce peuple, mais en même temps est une défaite pour le Maroc”, a-t-il souligné.
“Le fait de transférer les prisonniers sahraouis devant un tribunal civil est une reconnaissance de l’illégalité du jugement des prisonniers politiques sahraouis (groupe de Gdeim Izik) et par conséquent ils doivent être libre”, a-t-i ajouté.
Le jugement de ces prisonniers politiques sahraouis devant une cour martiale est “injuste et constitue une violation flagrante de la loi et de la légitimité,  dont le Maroc doit payer le prix”, a-t-il dit, appelant à la libération immédiate et inconditionnelle des prisonniers politiques sahraouis.
La légalité de la cause, votre résistance et celle de vos compagnons dans les prisons marocaines et le soutien des masses de l’intifada de l’indépendance et du peuple sahraoui dans son ensemble, les efforts des organisations et associations des droits de l’homme et des amis de la juste cause sahraouie dans le monde ont imposé aux autorités marocaines de revoir le procès illégal de prisonniers politiques sahraouis.
La lutte du peuple sahraoui, conduite par le Front Polisario, est une lutte pour la liberté et le parachèvement de décolonisation de la dernière colonie en Afrique,  le Sahara occidental, a rappelé le président de la République, exprimant l’attachement du peuple sahraoui aux principes pour lesquels se sont voués les martyrs et dont le dernier était le président de la République, Mohamed Abdelaziz en date du 31 mai 2016.(SPS)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.