Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

mardi 23 août 2016

prix " Pimentel Fonseca ", qui reconnaît le travail des femmes journalistes à Elghalia Djimi,

Photo de Mant Sahara Hayat.

Rome, 20 AGO (EFE).-

 La Vice-Présidente de L'Association Sahraouie des victimes de graves violations des droits de l'homme commises par les autorités marocaines (forces), Elghalia Djimi, vous recevrez aujourd'hui à Naples (Sud de l'Italie) le prix " Pimentel Fonseca ", qui reconnaît le travail des femmes journalistes.
Les organisateurs de ce prix qui arrive à sa deuxième édition, et qui est décerné pendant le festival international de journalisme civile qui se déroule à Naples, ont choisi la militante sahraouie pour être "Nouvelle vivante" de la situation de son peuple et un symbole " Résistance Pacifique " qui demande " depuis trois décennies, l'autodétermination des sahraouis et prône la réconciliation ".
Prix "Pimentel Fonseca" Galia Djimi distinguée
La femme sahraouie a été honorée pour son  combat et sa résistance en la personne de la vice-présidente de l'Association sahraouie des victimes des violations des droits humains commises par les forces d'occupation marocaines (ASVDH), Mme Galia Djimi, qui a reçu à Naples le prix "Pimentel Fonseca" en reconnaissance du travail des femmes journalistes, selon l'agence de presse sahraoui (SPS). "Mme Galia Djimi a été honorée en reconnaissance de sa résistance pacifique pour l’autodétermination du peuple sahraoui et son rôle pour lever le voile sur les souffrances des femmes sahraouies dans les territoires occupés  du Sahara occidental occupé", a rapporté SPS lundi.  Comme pour marquer l'événement, plusieurs personnalités et représentants  de mouvements, italiens et internationaux, de solidarité avec la lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l'indépendance, ont assisté à la cérémonie de remise du prix à la journaliste sahraoui. Ce prix est dédié à la mémoire de "Eleonora Pimentel Fonseca", journaliste napolitaine, l'une des leaders de la révolution contre la monarchie Bourbon  en 1799.        
Les médias italiens et internationaux, qui ont couvert l'événement, ont  surtout mis en exergue le rôle joué par la femme sahraouie dans la lutte de son peuple pour la liberté et l'indépendance, selon SPS. 
APS












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.