Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

samedi 27 août 2016

Rabat veut dicter à la communauté internationale ce qu'elle doit écrire sur le Maroc et le Sahara Occidental

Diaspora sahraui, 24/8/2016
 
Le gouvernement marocain veut dicter aux institutions internationales ce qu'elles doivent écrire sur la situation au Maroc et au Sahara Occidental. C'est la raison pour laquelle, il a procédé à l'expulsion de la composante civile et politique de la MINURSO.

Rabat a demandé au Secrétaire Général de l'ONU et à la Commission Européenne d'être "concerté au moment" de la rédaction de leur rapports sur le Maroc et le Sahara Occidental.

"Le Maroc a toujours exprimé sa désapprobation à l'égard de l'approche prônée dans la rédaction de ce rapport annuel qui est basée sur des appréciations émanant de la société civile, le gouvernement n'étant pas concerté au moment de sa rédaction. Ce qui conduit à la publication de données parfois biaisées voire dépassées", dixit l'argument du Makhzen présenté dans une réunion avec Rupert Joy, l'ambassadeur de l'Union Européenne à Rabat.

Une note à cet égard datée du 27 janvier 2014 sous le titre de "Appréciation au sujet des questions inscrites à l’agenda des relations Maroc-UE", signale que "Il a été constaté que la position de l’UE par rapport à la question nationale est de plus en plus influencée par les positions de certaines institutions et de ses états membres qui ne s’inscrivent pas dans une logique constructive visant à soutenir les efforts du Maroc afin de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable à ce différend. Les questions liées au respect des droits de l’homme et à l’exploitation des ressources naturelles s’invitent de manière récurrente dans les discussions avec la partie européenne. Si le Maroc a jusqu’à présent toléré les manipulations dont font l’objet certaines parties au sein du Parlement et du Conseil, il considère inacceptable que de telles agissements puissent émaner de la Commission européenne qui doit faire preuve de neutralité. Or depuis quelques temps il a été constaté que des initiatives émanant de la commission tendent à instrumentaliser la question nationale et des droits de l’homme pour porter atteinte à ce partenariat. Ceci de porter préjudice à l’évolution et à la qualité des relations privilégiées qui lient les deux parties".

Selon la même note, le rapport pays annuel sur la mise en œuvre de la politique européenne au titre de 2013 relève "de nombreuses insuffisances que le Maroc est appelé a combler en vue de garantir un processus démocratique fort et une mise en œuvre optimale de la PEV. L’accent est mis sur la lenteur de la mise en œuvre des reformes annoncées dans le cadre de la nouvelle constitution notamment concernant les nombreuses lois organiques qui n' ont toujours pas fait l' objet d' élaborations ou d’adoption.De nombreux retards ont également été relevés dans ce rapport en ce qui concerne le respect des droits de l' homme, le système judiciaire et le rôle de la société civile qui doit être renforcé.Il y est également indiqué que le chantier de la régionalisation avancée a connu très peu d'avancées depuis. La réforme du code de la presse n’a toujours pas été finalisée. Le rapport pointe du doigt les atteintes à la liberté de rassemblement et l’usage disproportionné de la force par les forces de police lors de certaines manifestations pacifiques".

"Le Maroc a toujours exprimé sa désapprobation à l’égard de l’approche prônée dans la rédaction de ce rapport annuel qui est basée sur des appréciations émanant de la société civile, le gouvernement n’étant pas concerté au moment de sa rédaction. Ce qui conduit à la publication de données parfois biaisées voire dépassées. Le contenu du rapport consacre une grande partie de son contenu aux retards enregistrés en matière de réformes démocratiques et de l’état de droit en survolant les autres thèmes de la coopération bilatérale", conclut la note.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.