Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

mardi 27 septembre 2016

Zakaria Moumni : Il y a 6 ans, jour pour jour...


Aujourd'hui, 27 septembre 2010, date gravée à jamais dans ma mémoire !
Il y a 6 ans, jour pour jour, j'étais enlevé, séquestré puis torturé et emprisonné arbitrairement !
Maintenant...
Je suis menacé de mort
J'ai échappé à une tentative d'assassinat
Tout ça au nom de Mohammed VI, qui reste silencieux !
Un silence qui n'est pas digne d'un chef d'état, et encore moins d'un "Commandeur des Croyants" !
Mohammed VI, Mounir Majidi, Abdellatif Hammouchi, SACHEZ QUE JE NE LACHERAIS RIEN DU TOUT, JUSQU'À CE QUE JUSTICE ME SOIT RENDUE !
C'EST LE COMBAT DE MA VIE !

L'homme qui voulait parler au roi. Editions Calmann-Lévy. Octobre 2015
Extrait de la page 211.
Il y a dans ce feuilleton abrutissant un étonnant mélange de violence d'État et d'amateurisme. Aujourd'hui encore, j'ai de la peine à croire que le roi du Maroc ait ainsi pu mettre en branle tout son gouvernement, son pouvoir politique et judiciaire parce qu'un jour son secrétaire particulier, Mounir Majidi, en a eu assez d'un jeune champion entêté qui avait l'audace de réclamer le respect d'un droit, et a voulu se venger de cette affront. Comment le pouvoir va-t-il s'en sortir ? Nous les avons acculés au pied du mur, tant et plus qu'ils ne savent comment faire pour résoudre cette affaire et en sortir sans trop de dommages pour la royauté. En réalité, nous avons déjà gagné. Je l'ai compris le jour où le roi a envoyé son émissaire Adil Belgaid à Salé Zaki.
Il se fatigueront avant nous.

Extrait de la page 230.
Je suis devenu citoyen français. J'ai renoncé à la nationalité marocaine, le fonctionnaire de la préfecture m'a dit que c'était une première. Cette décision est l'une des plus douloureuses que j'aie prises au cours de ma vie : je me suis dépouillé d'un pan de mon histoire et mon identité, mais je veux être un citoyen libre et responsable, pas le sujet soumis d'un roi, installé à la tête d'un royaume qui séquestre et torture ses propres concitoyens, même quand ils sont innocents. Quand les injustices à tous les niveaux, les inégalités, la violence, la torture et l'impunité auront disparu, je serai fier de redevenir marocain. Je ne renie pas mes origines, je ne veux simplement pas être soumis à l'arbitraire.
L'homme qui voulait parler au roi.
Éditions Calmann-Lévy. Octobre 2015
http://calmann-levy.fr/li…/lhomme-qui-voulait-parler-au-roi/
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.