Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

samedi 8 octobre 2016

4ème Commission de l’ONU: Des pétitionnaires dénoncent les violations marocaines des droits de l’homme au Sahara occidental |

Sahara Press Service, 7/10/2016


New York (Nations Unies), 07 oct 2016 (SPS)  Plusieurs pétitionnaires devant la 4ème Commission l’ONU chargée de la décolonisation, ont dénoncé les violations flagrantes des droits de l’homme commises par le Maroc contre les civils dans les territoires occupés du Sahara occidental.

Mme Maria Dolores Travieso Darias, Présidente de l’Association Canaria de Juristas por la paz y el derechos humanos, a dénoncé la politique de torture et de détentions arbitraires menées par le Royaume du Maroc contre les activistes politiques et des droits de l’homme sahraouis, rappelant que certains Sahraouis ont été condamnés par des tribunaux militaires marocains.
Elle a également dénoncé l’expulsion par le Maroc de membres de la MINURSO, demandant l’élargissement de son mandat afin de protéger et surveiller les droits de l’homme au Sahara occidental.


Pour sa part, l’avocate européenne  Mme Maria Nieves Cubas Armas a insisté sur le cadre juridique du différend du Sahara occidental et rappelé que l’Espagne est de jure la Puissance administrante de ce territoire, ce qui a été confirmé par l’Avocat général de la Cour européenne.
Elle a reproché au Maroc de ne pas respecter le droit international et d’occuper illégalement, depuis 41 ans, le Sahara occidental.
Mme Cubas Armas a en outre demandé que la légalité soit respectée et le processus de décolonisation achevé.
M. Diego Moreira, Association pour la paix au Sahara occidental, a dénoncé les violations commises par la Maroc contre les Sahraouis qui souhaitent la mise en œuvre de la Déclaration universelle des droits de l’homme.
Il a estimé que les exactions commises par le Maroc au Sahara Occidental sont une insulte aux Nations Unies. (SPS)
M. Juan Jose Manzo Ramirez, Étudiant indépendant guatémaltèque, a demandé comment les droits de l’homme peuvent être universels alors que des groupes subissent encore la tyrannie.
Il a estimé que le temps était venu d’une action plus déterminée des Nations Unies pour permettre au Sahara occidental de faire respecter sa souveraineté. (SPS)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.