Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

vendredi 28 octobre 2016

La France déplore la “persistance” du conflit au Sahara occidental ...déplore mais soutient le Maroc...donc rien ne bouge !


Paris, 26 oct 2016 (SPS) 

La France a déploré la “persistance” du conflit au Sahara occidental, a indiqué le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, dans une réponse écrite à un député.
“La France déplore la persistance du conflit au Sahara occidental, qui emporte des conséquences humanitaires et obère l’intégration du Maghreb et son développement”, a précisé le MAE français dans sa réponse au député Olivier Falorni (Radical, républicain, démocrate et progressiste) qui avait demandé une précision sur la position française.
Jean-Marc Ayrault a indiqué que la France a salué l’adoption, le 29 avril 2016, de la résolution 2285 par le Conseil de sécurité des Nations unies, qui renouvelle pour un an le mandat de la Mission de l’ONU pour l’Organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso).

“Elle plaide pour qu’un accord puisse être trouvé entre le Maroc et le Secrétariat des Nations unies sur les questions de personnel de la MINURSO, dont les activités sont indispensables à la stabilité régionale”, a-t-il ajouté dans sa réponse publiée dans le Journal Officiel.
Sur le fond, poursuit le MAE français, “la France soutient la recherche d’une solution juste, durable et mutuellement agréée sous l’égide des Nations unies”.
Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non-autonomes, donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupée depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France.
Plusieurs rounds de négociations entre les parties en conflit, le Maroc et le Front Polisario, ont été organisés sous l’égide de l’ONU. Ils buttent sur la position de blocage de la partie marocaine, soutenue par la France, relative à l’organisation d’un référendum pour l’autodétermination du peuple sahraoui.(SPS)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.