Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

samedi 1 octobre 2016

Malgré l’interdiction du tribunal, la manifestation de soutien maintenue à Calais





Migrants de Calais
 
Une manifestation en soutien aux migrants devait se tenir ce samedi à Calais.
Une manifestation en soutien aux migrants devait se tenir ce samedi à Calais.
Le tribunal administratif de Lille a décidé, ce vendredi à 18 h, de rejeter la requête de la Coalition internationale des sans-papiers et migrants (CISPM), qui voulait maintenir la manifestation de soutien aux migrants prévue ce samedi. Laquelle avait été rejetée par la préfecture du Pas-de-Calais, jeudi.
Contacté ce vendredi soir, un organisateur a déclaré qu’après concertation, la manifestation au départ de la « jungle » (14 h) vers le centre-ville de Calais était «  maintenue  ».

«  Risque d’affrontement  » pour la préfète

L’arrêté préfectoral avait été pris ce jeudi par la préfète Fabienne Buccio , en réponse à la déclaration de manifestation faite par la Coalition internationale des sans-papiers et migrants (CISPM), qui envisageait d’organiser un rassemblement à la « jungle » avant un défilé en direction du centre-ville.
La préfète du Pas-de-Calais motivait sa décision en rappelant les incidents, à Calais, qui avaient émaillé le précédent rassemblement à l’appel de la CISPM. C’était le 23 janvier 2016 et ce jour-là, des «  troubles à l’ordre public  » avaient été enregistrés l’après-midi. La soirée avait été chaotique avec des centaines de migrants et des activistes qui étaient parvenus à déjouer le dispositif des forces de l’ordre . Plusieurs dizaines d’entre eux étaient parvenues à pénétrer dans le terminal car-ferry et à occuper, pendant quelques heures, un navire de la compagnie P&O.
La préfète mettait également en avant «  le risque d’affrontement entre extrémistes d’ultra-gauche et d’ultra-droite présents dans le Calaisis en marge de cette manifestation, qui ne peut qu’exacerber les tensions sur la crise migratoire  ».
Dans un dernier point, la préfecture du Pas-de-Calais rappelait «  la très forte mobilisation des forces de l’ordre pour lutter contre l’immigration clandestine et prévenir la menace terroriste qui ne permet pas de dégager des moyens supplémentaires pour assurer la sécurité du cortège. »
Parmi les signataires de l’appel à manifester ce samedi à Calais, on relève, entre autres, l’Union syndicale solidaire, SUD éducation Paris, Collectifs sans papiers et sans droits 26/07... Ils réclament que la Grande-Bretagne «  assume ses responsabilités par rapport aux migrants  », la rupture des Accords du Touquet, la fermeture de tous les lieux de rétention, l’annulation du démantèlement de la « jungle »...
Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :migrants|Calais (62100, Pas-de-Calais)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.