Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

lundi 7 novembre 2016

ASSISTANCE CONSULAIRE POUR ALI AARRASS . Échanges sur facebook entre un juriste et Farida. A lire !

Si tu dénonces l injustice, alors je t' invite à signer.( Rita Benani)


Ali Aarrass est un Belgo-marocain injustement enfermé depuis 8 ans au Maroc suite à des aveux obtenus sous la torture dans une affaire de terrorisme.
http://www.petitions24.net/assistance_consulaire_pour_ali_aarrass
Philippe Abadie Je reviens sur ce post après relecture de ce texte avec une analyse juridique des faits pour lesquels le sujet a été condamné au Maroc. Cela explique d'ailleurs l'intervention directe des Nations Unies dans ce dossier... car dans le droit international, le Maroc n'avait pas le droit de revenir judiciairement sur un fait précédemment jugé dans un autre pays. Ce monsieur était acquitté par la justice espagnole et cela lui constitue une garantie essentielle partout ou il ira : **** nul ne peut être traduit deux fois devant une juridiction répressive pour des faits identiques (c’est la règle du non bis in idem) ****. Le Maroc avait l'obligation de prendre acte ............... Je relève ensuite un manque de savoir faire des autorités belges .... Le sujet est binational (Belge-marocain). A la demande de son extradition par le Maroc, les Belges ont été forcément informés par l'Espagne de la requête marocaine, puisque il est aussi citoyen belge..... Là, pour sauver cet homme, la Belgique aurait du faire aussi et au même temps que les marocains une demande de son extradition. Et dans ce cas, toute extradition entre pays européens (d'un binational) est prioritaire tant que le prévenu et sur le territoire européen, et les belges devaient facilement le récupérer.....

Farida Aarrass Malheureusement il en fut autrement et nous avons tous le devoir de réagir pour le sortir de là. Merci pour cette analyse juridique qui est la même que celle que nos avocats avancent depuis le début

Farida Aarrass Vous pouvez en savoir plus en visitant le site : www.freeali.eu
Présentation des livres sur Ali Aarrass à la Librairie Résistances (Paris) par Manu Scordia et Luk Vervaet, le 19 novembre

Philippe Abadie merci je le lirai

Philippe Abadie à ma connaissance il n'y a que le Nigéria qui n'applique pas la règle du non bis in idem. Au Maroc , c'est à la tête du client.

Farida Aarrass Oui au Maroc il n'y a pas de justice. Les magistrats ne décident de rien dans une affaire dite d'État. Ils sont tenus à faire de mon frère un terroriste au moment où apparemment ils manquaient de boucs émissaires. Ali a dénoncé la torture subie au centre de Temara et même après durant cinq mois à Salé 2. Ils n'ont pas apprécié qu'il accepte d'être l'emblème de la torture au Maroc lors de la campagne STOP TORTURE lancée par Amnesty International. Aujourd'hui encore ils se vengent.

Philippe Abadie C'est votre frère ? Courage madame. Que justice soit faite. Je vais tenter de diffuser votre pétition sur tout Facebook. D'ailleurs je connais le mode de travail de la justice marocaine... Sur les premières pages vous n'êtes coupable de rien et sur la dernière nous vous condamnons à...

Farida Aarrass Infiniment merci. Nous avons tellement besoin de soutien. Cela fait 8 ans et demi que Ali vit cet horrible calvaire.

Solidarité Maroc Les deux livres sur Ali sont remarquables. À lire pour tout comprendre et pour être édifié sur la non-justice marocaine ! C'est une justice dangereuse !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.