Pages

مدوّنة شبكة التضامن مع الشعب المغربي والصحراء الغربية في الخارج. تأسست هذه الشبكة في فبراير 2009 بمبادرة من التضامن مع المغرب 05، AZLS و شبكة تلاكسكالا.
للاتصال بنا أكتبوا إلى solidmar05@gmail.com

lundi 28 novembre 2016

Disparition massive d’enfants migrants non accompagnés en Europe

l’hebdomadaire britannique the Observer Ce sont plus de 10 000 enfants migrants non accompagnés qui ont disparu en Europe sur les 18 à 24 derniers mois, a confirmé hier l’agence de coordination policière Europol. Ce terrible constat laisse craindre que ce phénomène serait causé par le crime organisé à l’échelle paneuropéenne qui tirerait profit de la crise migratoire en exploitant, notamment sexuellement, ces enfants.

Ces chiffres, révélés par l’hebdomadaire britannique the Observer, concernent les enfants dont toute trace a été perdue après leur enregistrement auprès des autorités européennes, dont environ la moitié en Italie.

Selon un responsable d’Europol, « il n’est pas déraisonnable d’estimer que nous parlons ici en tout de plus de 10 000 enfants. Mais tous ne seront pas exploités à des fins criminelles, il y en a qui auront rejoint des membres de leur famille. C’est juste que nous ne savons pas où ils sont, ce qu’ils font et avec qui ».

Sur le million de migrants arrivé en Europe en 2015 quelques 27% d’entre eux sont des enfants. « Ils ne sont pas tous non accompagnés, mais nous avons des preuves montrant qu’une grande partie d’entre eux pourraient l’être » toujours selon Europol.

En 2010, Terre des Hommes Suisse (Lausanne) avait déjà identifiée et étudiée ce phénomène face aux milliers d’enfants migrants qui disparaissaient chaque année des centres d’accueil en Europe et sans que ne soit déclenchée de procédure de recherche. Ainsi, une étude a été réalisée après douze mois d’investigations conduites dans quatre pays européens (Belgique, Espagne, France et Suisse) auprès des professionnels en charge de ces mineurs.

Déjà à cette époque, en s’appuyant sur de nombreux témoignages de juges pour mineurs ou des responsables d’instances migratoires, cette étude révélait que la moitié des enfants étrangers séparés de leurs familles (estimés à 5000 sur le sol français en 2010) disparaissaient de cette manière.

Cette étude recense tous les risques, toujours d’actualité, auxquels ces enfants migrants non accompagnés s’exposent : dégradation sanitaire et psychologique, trafic de drogue, délinquance sous contrainte, exploitation au travail, exploitation sexuelle… De nombreux témoignages cités accréditaient malheureusement déjà la réalité de ces dangers en 2010.


Terre des Hommes France s’engage également à dénoncer et à lutter contre ces exploitations et violences faites aux enfants migrants en soutenant activement depuis 2013 la campagne Terre des Hommes « Destination Inconnue »  visant à protéger ces enfants « en déplacement » qui quittent leur famille, leur pays dans l’espoir de trouver ailleurs un avenir et une vie meilleure.

Retrouvez également, l’entretien d’Iganicio Packer, secrétaire général de la Fédération Internationale Terre des Hommes,  accordé au journal Sud Ouest au sujet de cette triste actualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.