mercredi 7 novembre 2018

Front Polisario : Le Centre Pompidou de Paris retire une exposition jugée propagandiste



Politique Publié

Le parvis du Centre national d’art et de culture Georges Pompidou, à Paris. / Ph. Miguel Medina – AFP
      


















               Le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de Paris a retiré une exposition qui s’est avérée de propagande pro-Polisario, indique la MAP.
Dans un message envoyé au HuffPost Maroc, le Centre dément qu’il s’agisse d’une exposition, mais «de la simple présentation d’un livre d’artistes au sein d’une salle des collections permanentes du musée». Cette présentation a été suspendue, ainsi que l’a annoncé au site d’information le Centre Pompidou. 

«Nous avons constaté ces derniers jours une forme d’instrumentalisation politique de la seule présentation de ce document», a également fait savoir la direction communication. «Il n’est manifestement pas possible de le présenter au public sans l’accompagner d’un appareil critique et d’une médiation spécifique, ce qui n’était pas l’objet ici. Nous avons donc décidé de suspendre sa présentation», ajoute-t-elle.
«Cet ouvrage (…) a été réalisé par un collectif d’artistes principalement italiens. Il comporte un ensemble de photographies réalisées à partir d’archives consacrées aux années de conflit dans le Sahara occidental détenues par un musée algérien. Il est entré dans la collection de photographies du Centre Pompidou et a déjà été présenté au public en 2012», indique la même source au HuffPost Maroc. 
Ce retrait intervient après une lettre adressée le 2 novembre par Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des Musées, au président du Centre Pompidou, et relayée par le site d’information : «Au Maroc, c’est la consternation dans les milieux artistiques et politiques tellement le Centre est placé en haute estime. C’est une incompréhension réelle sur la motivation de votre institution à participer à la propagande d’un mouvement séparatiste financé notoirement par l’Algérie.»

Portrait de La rédactionPolitique Publié Le 06/11/2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire