Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

jeudi 23 juin 2011

Maroc : des citoyens brûlent leurs "cartes d'électeurs et d'électrices" comme moyen de résistance

A Chtouka Aït Baha, des citoyen-nes (surtout les enchômagé-es) brûlent en public leurs "cartes d'électeurs et d'électrices".
Par Ali Fkir, 23/6/2011

De toute façon, et depuis 1962, ces cartes n'ont fait (lorsqu'on participe) que cautionner les politiques anti-populaires du régime.
On peut avoir ces cartes (c'est mon cas) et aussi boycotter les "urnes" du makhzen tant qu'il n'y a rien de sérieux. J'ai 65 ans, inscrit dans les listes, je récupère "ma carte",mais je n'ai jamais, JAMAIS, mis les pieds dans un isoloir makhzenien.
C'est une bonne idée, ces cartes peuvent être utilisées comme moyen de protestation, de résistance en les brûlant dans un espace public par exemple. BRAVO!
source : Maroc Libre