Chers amis lecteurs solidmar,


Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

mardi 21 juin 2011

Maroc : libérons Kabbouri, Chenou et Ghalout !

Communiqué du NPA, 2/6/ 2011

La justice répressive du royaume vient de sévir. 10 militants associatifs et syndicaux sont condamnés à des peines allant jusqu’ à 3 ans de prison ferme. Parmi eux, Kabbouri et Chenou militants associatifs et syndicalistes dont l’engagement auprès de la population est connu
Le pouvoir vise par ce biais à criminaliser leur rôle dans la vague de résistance populaire qui dure depuis plusieurs années dans cette région et qui a pu imposer, notamment à Bouarfa, la gratuité des services d’eau et le non payement des factures d’électricité, sans compter leur lutte sans relâche sur les questions d’emploi, de santé publique et dans la lutte contre la corruption. En réalité, à travers ce procès, ce sont des militants profondément engagés dans les luttes populaires et sur tous les fronts qui sont visés. Il n’est pas question pour le pouvoir que la lutte pour la satisfaction des droits sociaux rejoigne le combat démocratique initié depuis plusieurs mois au Maroc.

Dans la même veine, un jeune étudiant de l’Union Nationale des Etudiants du Maroc, Mohammed Ghalout, militant de la “Voie Démocratique” basiste, a été arrêté et torturé pendant plusieurs jours. Maintenu dans des conditions inhumaines, sans droit à une défense, harcelé quotidiennement, les autorités lui reprochent son engagement radical et sans concession mené depuis plusieurs années auprès des étudiants mais aussi sa participations aux luttes populaires de Fès et de sa région. 
Ainsi, Mohamed a été moteur dans l’organisation des paysans sans terre dans la region de Fès ou dans les luttes pour l’accès aux services publics dans les quartiers populaires . Il a également été à l’origine de la constitution, dans de nombreuses de villes, de comités de défense des prisonniers politiques suite à la répression de ces dernières années, ainsi que le défenseur acharné d’un mouvement populaire, auto-organisé et radical dans la lutte contre le despotisme qu’a initié le mouvement du 20 fevrier.

Au moment où la monarchie vient de dévoiler le contenu de la révision constitutionnelle, consacrant , sans aucun artifice, le pouvoir absolu, c’est toujours une justice aux ordres, la torture, la répression systématique qui sont utilisées contre les oppositions réelles à la dictature.

Le NPA apporte toute sa solidarité aux jeunes du mouvements du 20 février emprisonnés, et exige la libération immédiate et inconditionnelle de Kabbouri, Chenou et Ghalout . Il appelle à un vaste mouvement de solidarité durable et international pour leur libération et au développement de toutes les formes de soutien aux mobilisations populaires contre la dictature.
http://www.npa2009.org/content/communiqu%C3%A9-du-npa-maroc-lib%C3%A9rons-les