Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

samedi 5 janvier 2013

BONNE ANNÉE 2013 aux prisonniers, aux révolutionnaires, au M20F, au Peuple du Monde, aux gens heureux, aux randonneurs..

Une avalanche de voeux pour la nouvelle année
Aziz Enhaili a partagé un lien.1/1/2013, 0h
http://youtu.be/VpzY8GgqTH8


Texte de Mario Pelchat - Musique : Auld Lang Syne (Ce n'est qu'un Au Revoir) (Traditionnel) Bonne et heureuse année, À tous ceux qui n'ont rien dans les bras...
 Aziz Enhaili
À quelques heures de la nouvelle année, une pensée personnelle pour tous ces prisonniers politiques et détenus d'opinion marocains qui croupissent encore dans les geôles du Makhzen, sous des chefs d'accusation fabriqués de toutes pièces.

Que l'année 2013 soit celle de votre liberté et celle du rendez-vous historique du peuple avec sa souveraineté!
-------------------------------------------
Bonne année et espoir de libération aux prisonniers sahraouis


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mohammed Nadrani
Pour l'année 2013, je vous souhaite, à toutes et à tous, ami(e)s et camarades, meilleurs vœux de santé, de félicité, de quiétude et de bien-être...
Et que l'année 2013 soit une année de paix et de justice!
 ------------------------------------------------------------------------
 Par Ali Fkir, 1/1/2013
Le 31 décembre 2012, je n’avais pas voulu parler de mes vœux pour la nouvelle année. Ce fut pour moi une nuit de recueillement à l’occasion du 40ème anniversaire de l’hospitalisation de dizaines de marxistes léninistes suite à une grève de la faim qui avait duré 32 jours, recueillement à la mémoire de ceux qui ont quitté ce monde des vivants : Fakihani, Drissi, Zroura, Rahmouni, Khabchi, Berdouzi. Nous étions prêts (Zhor et moi) à ouvrir « exceptionnellement hhhh » la porte de notre maison à LMF et à MB . Ils n’étaient pas au rendez-vous. 

Je me rattrape aujourd’hui pour les vœux :
- Le 1er vœu, c’est celui du peuple marocain : UN AUTRE MAROC
- Le 2ème vœu, c’est celui des militantEs : UN AUTRE MAROC fruit d’un engagement révolutionnaire
Ce sont des vœux généraux , des objectifs à moyen et long terme. Nous les exprimons au cours de l’année. Ce ne sont pas des vœux qu’on exprime à l’occasion de la nouvelle année qui se pointe.
Alors les autres vœux ? Ils ne demandent pas de gros sacrifices, et surtout « d’investissements » financiers particuliers. J’en cite quelques uns :

- LA PONCTUALITÉ. Notre culture (imprégnée d’un fatalisme religieux calamiteux) nous fait perdre des rendez-vous avec l’Histoire (au sens large).

- LE RESPECT mutuel, en général, et le respect de la femme en particulier.

- L’ARGUMENTATION dans la « polémique »

- L’ESPRIT critique et non l’esprit de critique

- RESPECTER nos engagements

- LA PAROLE/SLOGAN à la hauteur de la pratique et inversement. قد فمك، قد دراعك

- NE JAMAIS OUBLIER nos martyrEs et les causes justes pour lesquelles ils, elles se sont sacrifiéEs.
 ---------------------------------------
Jean Luc Mélenchon :
Bonne année les révolutionnaires. Battez-vous toujours pour vos idées, et gardez l'humain au cœur !

Peuple-du-Monde 
Une année 2013 pleine de Paix Justice Amour...
Peuple-du-Monde
Une année 2013 pleine de Paix Justice Amour...

------------------------------------

Bruxelles : Rappel le 6 janvier n'oubliez pas les détenus belgo marocains au Maroc,


N'oubliez pas, demain de 12h00 à 14h00 rassemblement pour les détenus belgo marocains au Maroc, avenue de Stalingrad, corne géante, Bruxelles

Le Sahara occidental a-t-il droit à l'indépendance ? points de vue de Franck Ruddy et James Baker


Deux mois de prison pour deux ados marocains

Ils manifestaient contre la  hausse des prix


Deux adolescents poursuivis dans le cadre de violents heurts entre des manifestants et la police fin décembre à Marrakech (sud du Maroc) ont été condamnés à deux mois de prison par un tribunal de la ville, a-t-on appris samedi de source judiciaire. 
Le jugement contre ces adolescents âgés de 14 et 15 ans a été rendu  vendredi par la chambre des mineurs du tribunal. Dix autres personnes, des majeurs, doivent à leur tour être jugées lundi, notamment pour participation à une "manifestation non autorisée" et des "actes de violences et de vandalisme".  
Ces personnes ont été interpellées après des manifestations contre la hausse des prix de l'eau et de l'électricité qui avaient dégénéré en violents affrontements le 28 décembre dans un quartier populaire de Marrakech, la plus connue des destinations touristiques du royaume. Le bilan officiel de ces heurts est de plus de 60 blessés, dont 52 membres des forces de l'ordre, visés par des projectiles. Selon des témoins, la police a eu recours aux gaz lacrymogènes et à des canons à eau pour disperser la foule. 
 Trente personnes ont été interpellées, mais une vingtaine, des mineurs, ont rapidement été libérées. Lors d'une rencontre avec la presse jeudi, le préfet de la région de Marrakech a imputé ces "événements" "à de fausses informations et à la mise à profit de certaines parties de cette affaire avec l'intention de semer le chaos et la terreur parmi la population", sans autre précision. (afp)

Un an de prison ferme pour avoir imité le roi, son épouse témoigne

Par Souad G, Rabat,27/12/2012

 Driss Boutarada, membre du M20F à Rabat a été condamné par le tribunal de Rabat à 1 an de prison ferme et une amende de 5000dh .

Il a été condamné pour détention et trafic de drogue. Un nouveau procès fabriqué contre Driss Boutarada, militant actif du M20F de Rabat. Il avait participé à une manifestation syndicale le 13 décembre à Rabat s’appuyant sur une béquille. Crime de lèse majesté : les images du roi s’appuyant  sur une béquille lors des visites officielles avaient été  diffusées dans les télés et journaux publics quelques jours auparavant. 

Driss Boutarada a été enlevé le 13 décembre, il a été arrêté puis condamné  pour avoir plagié le roi s’appuyant  sur une béquille. Après une manifestation contre la Baya ou l’allégeance au roi  interdite et bastonnée à Rabat , suivie d’une autre manifestation devant le Parlement à Rabat lors du vote de la loi des finances en novembre 2012 pour demander des comptes et contester le budget royal, l’image sacrée du roi en prend à chaque fois un coup. 

 Une parodie de justice de plus dans un régime qui ne plaisante pas avec les militants politiques :plus de soixante militants du M20F selon l’AMDH sont condamnés sur des chefs d’accusation tels que trafic de drogue, vol, insultes, diffamation. Pour la plupart des jeunes, sans travail, sans droits, qui continuent à réclamer haut et fort liberté, égalité, justice sociale, fin du despotisme et la dignité. Les revendications sociales élémentaires pour lesquelles  le Mouvement du 20 Février continue à lutter dans les villes et campagnes du Maroc.

-------------------------------------------------------------------------
Par demainonline, 27/12/2012

Driss Boutarada (Photo DR)
Driss Boutarada lors de la manifestation. Un an de prison ferme pour ça ! (Photo DR)
Driss Boutarada, le jeune activiste du Mouvement du 20 février, qui a été arrêté par la police lundi 10 décembre pour « possession de 15 grammes de cannabis », en fait pour avoir imité le roi en s’exhibant lors d’une manifestation habillé d’une djellaba blanche, coiffé d’un fez et appuyé sur une béquille, a été condamné aujourd’hui à un an de prison ferme.
Depuis quelques semaines, et sans qu’on sache les raisons, le chef de l’Etat s’appuie sur une béquille pour marcher.

Comme le roi Mohamed VI n’est plus « sacré » selon la nouvelle constitution octroyée, la police secrète, qui sait que ce genre d’humour est destructeur pour le Makhzen, s’attèle à chercher n’importe quel motif pour châtier les déviants.
Mais personne n’est dupe ! Boutarada a été condamné pour avoir moqué le roi et non pour possession de quelques misérables grammes de shit. C’est un an de prison ferme pour avoir mis une djellaba et porté une béquille.
Devant cette injustice, ce non-sens, l’ex-capitaine Mustapha Adib propose au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane d’interdire aux Marocains de porter dorénavant des djellabas blanches, de se faire coiffer avec des fez et de s’appuyer sur des béquilles.
A quand le goulag pour le pilote d’Air France qui a fait une blague sur Mohamed VI ?


---------------------------------------------------
 Sur Facebook

Ahmed Touzani via Nkki AnameTémoignage de la femme de Driss Boutarada, militant du M20F Rabat, 27 ans, marié, père d'une enfant, vendeur dans le souk du quartier populaire Hay Akari, Rabat, enlevé le 13 décembre 2012, condamné le 27 décembre: un an de prison, 5000dh d'amende, sur fausses inculpations: trafic de drogue. Les faits : il a manifesté en plagiant le roi avec béquiile! Liberté pour Driss

http://youtu.be/Vv8YxA4NNUg

  •  Et l'injustice de la justice continue de plus belle


    Mohammed Belmaïzi 
     Nos intellos de service qui défendent bec et ongles ce régime prédateur, doivent comprendre leur responsabilité historique dans ce genre de provocations et d'arbitraire est fortement engagée!

     Il a été arrêté le 10 décembre,journée internationale des droits de l'homme.
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

  • Driss Boutarada aime les tenues symboliques. Au Maroc ça coute cher !
  • --------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
    Suite à des accusations infondées :
    "Je tiens à informer que l'AMDH et depuis le 1er jour de l’enlèvement de Driss suit de très près ce dossier.
    Le 1er acte militant organisé c'était un sit-in devant le commissariat pour connaitre le sort de Driss (où on a été réprimé et sauvagement tabassé comme d'habitude).
     Le lendemain et dès qu'on a su qu'il a été poursuivi en justice, nous avons engagé 3 avocats dont voici les noms,( Mohammed Sadkou, Ismail Amar et le cabinet Ben Amr représenté par Abdellah Asbrie). Ces avocats ont suivi toutes les séances et continueront à le faire pour  la cour d'appel.
    La section AMDH Rabat à travers son président Si Abdeslam Belfhil et d'autres militants ont suivi toutes les audiences que ça soit de l’intérieur quand on pouvait accéder ou de l’extérieur du tribunal quand on nous interdisait d'entrer.
    Un ensemble de communiqués  de la section et du bureau central de l'AMDH ont fait part de ce cas d'arrestation arbitraire de Driss.

    l'AMDH a organisé une conférence de presse sur le même sujet, et un meeting / réception des  familles des détenus politiques y compris celle de Driss (vous trouvez ci dessous le lien de l'intervention d'une mère d'un détenu)
    l'AMDH a organisé un sit-in de protestation devant le ministère de la justice pour demander la libération de Driss, à son tour réprimé comme dirigeant de l'AMDH.
    l'AMDH à ouvert une caisse de solidarité financière pour Driss et sa famille, alimentée par les militants de l'AMDH.

    Mettre tout le monde dans le même panier et accuser les associations de mutisme, porte atteinte à mon sens aux associations sérieuses notamment l'AMDH, cela alimente une désinformation dangereuse, et porte atteinte aussi à ses militants qui payent de leurs vies , leur temps et leur argent pour la cause des droits humains.

    Lien vers la conférence organisée par l'AMDH sur le cas de Driss:
    http://m.youtube.com/#/watch?v=Hyy2n2jzy2I&feature=player_embedded&desktop_uri=%2Fwatch%3Fv%3DHyy2n2jzy2I%26feature%3Dplayer_embedded&gl=FR

Protection de la faune façon gouvernement exemplaire

Abdou Aoufi a partagé une photo de Omar Louzi.17/10/2010
Le Gouvernement panarabiste islamiste raciste dirigé par Benkirane ... loue des milliers d'Hectare des terres, qui appartiennent aux tribus amazighs, .... aux arabes du pétrodollars pour pratiquer leur hobby favori: la chasse des gazelle ... après les gazelles des boites de nuit ... c'est au tour des gazelles de désert d'y passer ... un carnage écologique est entrain de se produire et personne ne bouge ... Lah In3al Li may Ya7chem !

Point hebdomadaire n°5 de la campagne de parrainage des prisonniers politiques au Maroc-ASDHOM

 Bonjour,

Le fait marquant cette semaine qui coïncide avec la fin de l’année 2012 est celui du mouvement de protestation qui a secoué la ville de Marrakech le vendredi 28 décembre 2012. Plusieurs blessés et arrestations parmi les manifestants qui dénonçaient la cherté de la vie et surtout la hausse des prix et des factures d’eau et d’électricité.
Douze manifestants dont des mineurs ont été présentés devant le juge et à la demande de la défense, leur procès a été reporté au 7 janvier. Voici la liste des noms :
1)    Majid Nouadri
2)    Tarik Taghzid
3)    Mohamed Farkad
4)    Omar Oukhni
5)    Rida Mousoulti
6)    Mohamed El Âbraki
7)    Miloud Siyati
8)    Abderrahim Nkouti
9)    Tarik Hansani
10)  Azzedine Haloui
11)  Imad Bakouch
12   Abdessamad Hatim

Inutile de dire que ce sont des candidats potentiels au parrainage. L’ASDHOM travaille sur leurs fiches. Ils seront ajoutés à la longue liste de détenu-e-s à parrainer dès qu’on aura regroupé tous les éléments les concernant.
Nous publions sur le site de l’ASDHOM (rubrique Campagne) des témoignages qui nous sont parvenus sur ce mouvement de protestation populaire de Marrakech.

Concernant les groupes déjà proposés au parrainage, nous vous informons que :

-         S’agissant du groupe d’Ouarzazate (Mineurs syndicalistes), l’ATMF-Paris a interpellé les autorités marocaines. Je rappelle que l’ATMF parraine tout le groupe. Vous trouverez les courriers sur la rubrique Campagne du site de l’ASDHOM.
-         S’agissant du groupe Chlihat, deux nouveaux condamnés. Il s’agit de Salam El Horch et Khalil Hitouti. Ils ont été condamnés le 12 novembre 2012 par le tribunal de Laksar Lakbir à 6 mois de prison ferme pour désobéissance, coups et blessures et offense envers des fonctionnaires dans l’exercice de leur fonction.
-         S’agissant de Driss Boutarada, alias Almoukanaâ Ould Lâkari, l’ASDHOM a reçu le témoignage de sa femme que vous pouvez visionner sur le lien suivant. Rappelons que Driss a été condamné le 27 décembre à un an de prison ferme et 5000 DH d’amende. Dris est un militant actif du mouvement 20 février de Rabat. http://www.youtube.com/watch?v=Vv8YxA4NNUg&feature=em-share_video_userhttp://www.youtube.com/watch?v=Vv8YxA4NNUg&feature=em-share_video_user
-         S’agissant du groupe de Sahraouis, Gdeim Izik, pour la troisième fois maintenant, les 23 membres du ce groupe, incarcérés à la prison locale Salé 1 (transférés dernièrement de Salé 2), viennent d’être informés par l’administration de la prison que leur procès se tiendra devant un tribunal militaire de Rabat le 1er février 2013. Rappelons que ce groupe est en détention provisoire sans procès depuis maintenant 25 mois et que Mohamed El Ayoubi, le 24ème membre du groupe, est, lui, poursuivi en état de liberté pour des raisons médicales.
-         S’agissant du groupe des étudiants de l’UNEM, les cinq militants incarcérés à la prison Aïn Kadous de Fès continuent leur grève de la faim qu’ils ont entamé le 25 décembre dernier et ce pour 20 jours. Leurs nouveaux camarades de la prison Toulal Meknès (nouveau groupe, voir point hebdomadaire n°4) ont entamé, eux aussi, une grève de la faim de trois jours pour les soutenir et dénoncer leurs conditions de détention ainsi que pour réclamer leur libération.


Vous constatez donc que la liste des candidats au parrainage risque malheureusement de s’allonger encore plus. Nous n’avons pas encore couvert tous les détenu-e-s politiques et d’opinion et nous avons donc besoin de parrains et marraines pour relever ce défi.
www.asdhom.org toute la procédure à suivre pour parrainer un ou une détenu-e politique au Maroc. Nous rappelons qu’il n’y a qu’un seul engagement à prendre, c’est celui d’écrire pour briser l’isolement et l’enfermement injustes qui frappent des citoyens qui aiment la liberté, la dignité et la justice sociale….

Très bonne année 2013 à vous tous.

Cordialement,
Ayad Ahram
Secrétaire général de l’ASDHOM
Paris, le 5 janvier 2013