Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

samedi 15 février 2014

Le jeune poète Hashem Shaabani a été pendu après que sa sentence ait été aprouvée par le "modéré" président iranien Hassan Rouhani


Hashem Shaabani, poète et Hadi Rachedi, enseignant, ont été pendus le 26 janvier 2014. Ils étaient tous les deux issus de la minorité arabe des Ahvazis (d'Ahvaz) qui vit dans la province du Khouzistan.
Hashem Shaabani avait été arrêté en 2011, puis reconnu coupable en 2013 par le tribunal de la révolution islamique, d'avoir notamment voulu mener une guerre contre dieu et le régime chiite. Il a été condamné à mort avec les 14 autres détenus, jugés en même temps que lui pour délits d'opinion. Le président iranien Rouhani, en visite à Ahvaz, capitale du Khouzistan, le mois dernier a ordonné leur exécution.
Selon Amir Taheri qui a rapporté les pendaisons dans le quotidien Asharq al-Awsat, Shaabani, qui fut arrêté en 2011, a été torturé et des membres de sa famille ont été arrêtés pour qu’il « avoue » ses crimes.
Depuis sa prison, Shaabani écrit à sa famille qu’il ne peut plus ignorer les “crimes haineux contre les Ahvazis perpétrés par les autorités iraniennes, ainsi que les exécutions arbitraires et injustes.”
Dans une de ces dernières lettres à sa famille il avait écrit :
"J'ai essayé de défendre le droit légitime que tous les gens dans ce monde devrait avoir qui est le droit de vivre librement protégé par les droits civiques. Avec toutes les tragédies dont j'ai été témoin, je n'ai jamais utilisé une arme pour lutter contre ces crimes atroces, ma seule arme a été ma plume". 
Depuis l'élection du président Rouhani, plus de 300 personnes auraient été exécutées dans le pays, selon les chiffres publiés par Iran Human Rights Documentation Centre (IHRDC). 
Le poète Hashem Shaabani était notamment le fondateur du Dialogue Institute, un organe de promotion de la culture et la littérature arabes en Iran. 
Ci-dessous en anglais, le poème Seven Reasons Why I Should Die par Hashem Shaabani :
 
For seven days they shouted at me:
You are waging war on Allah!
Saturday, because you are an Arab!
Sunday, well, you are from Ahvaz
Monday, remember you are Iranian
Tuesday: You mock the sacred Revolution
Wednesday, didn't you raise your voice for others?
Thursday, you are a poet and a bard
Friday: You're a man, isn't that enough to die? 

 Durant sept jours, ils m'ont crié :
Tu a déclenché une guerre contre Allah !
Samedi, parce que tu es un Arabe !
Dimanche, et bien c'est parce que tu es de Ahvaz
Lundi, pour que tu te souviennes que tu es Iranien
Mardi, parce que tu te moques de la Révolution sacrée
Mercredi, n'as-tu pas élevé ta voix pour d'autres ?
Jeudi, tu es un poète et un barde
Vendredi : tu es un homme, n'est-ce pas suffisant pour mourir ?
     
Cinq Iraniens condamnés à mort pour trafic de drogue ont été pendus lundi matin à la prison de Shahroud (nord), a rapporté l'agence officielle Irna, sans fournir plus de précisions.Les organisations iraniennes des droits de l'homme expliquent que le système de pendaison en Iran est particulièrement barbare, visant à infliger le plus de souffrance possible au condamné, en effet le bourreau actionne une poulie à la force de ses bras, ce qui soulève le condamné, comme l'atteste cette photo. L'agonie est particulièrement douloureuse et longue... excusez-moi pour ces détails qui m'ont horrifiée et que j'ai jugé bon de porter à votre connaissance. Pendant ce temps tout va pour le mieux pour le "modéré" président Rouhani...
 
credit : Le Point
 
  http://danilette.over-blog.com/article-iran-la-revolution-islamique-en-etat-d-echec-

Ça y est ! l'album d'HK et les déserteurs est dans les bacs !!!


 HK :" Cet album, on l'a fait avec ce qu'on est : peu de moyens, mais beaucoup de cœur et d'énergie positive On espère que vous aurez la curiosité d'aller l'écouter. On espère qu'il vous plaira autant qu'à nous; et qu' il vous plaira d'en parler autour de vous, de vous l'offrir ou de l'offrir à un(e) autre... Notre leitmotiv est toujours le même : continuer à vivre, chanter et aimer; continuer à créer, à proposer, à résister aux standards "artistico-industriels" de nos temps modernes; continuer avec vous, grâce à vous, à faire voyager notre musique, nos idées, nos idéaux et nos projets le plus largement possible : de bouche à oreille, d'oreille à oreille; de bouche à bouche aussi, mais oui ! pourvu que les beaux mots et le bon son se diffusent et se partagent Mille mercis !!!"
Le voilà, le CD des déserteurs !!! Il est tout beau, tout frais, il vient de sortir. Cet album, on l'a fait avec ce qu'on est : peu de moyens, mais beaucoup de coeur et d'énergie positive ;-) On espère que vous aurez la curiosité d'aller l'écouter. On espère qu'il vous plaira autant qu'à nous; et qu' il vous plaira d'en parler autour de vous, de vous l'offrir ou de l'offrir à un(e) autre... Notre leitmotiv est toujours le même : continuer à vivre, chanter et aimer; continuer à créer, à proposer, à résister aux standards "artistico-industriels" de nos temps modernes; continuer avec vous, grâce à vous, à faire voyager notre musique, nos idées, nos idéaux et nos projets le plus largement possible : de bouche à oreille, d'oreille à oreille; de bouche à bouche aussi, mais oui ! pourvu que les beaux mots et le bon son se diffusent et se partagent ;-) Mille mercis !!!Le voilà, le CD des déserteurs !!! Il est tout beau, tout frais, il vient de sortir. Cet album, on l'a fait avec ce qu'on est : peu de moyens, mais beaucoup de coeur et d'énergie positive On espère que vous aurez la curiosité d'aller l'écouter. On espère qu'il vous plaira autant qu'à nous; et qu' il vous plaira d'en parler autour de vous, de vous l'offrir ou de l'offrir à un(e) autre... Notre leitmotiv est toujours le même : continuer à vivre, chanter et aimer; continuer à créer, à proposer, à résister aux standards "artistico-industriels" de nos temps modernes; continuer avec vous, grâce à vous, à faire voyager notre musique, nos idées, nos idéaux et nos projets le plus largement possible : de bouche à oreille, d'oreille à oreille; de bouche à bouche aussi, mais oui ! pourvu que les beaux mots et le bon son se diffusent et se partagent. Mille mercis !!!

vendredi 14 février 2014

jeudi 13 février 2014

"Nos enfants nous accuseront".

Film  à voir et revoir

 

 Voici une affaire qui nous concerne tous, SANS EXCEPTION ! La sortie en salle du film : "Nos enfants nous accuseront".
 Pour que ce film soit en salle (film qui dénonce les méfaits de la mauvaise alimentation et des pesticides), il faut qu'un maximum de personnes regardent la bande annonce dans les 2 jours qui suivent. C'est le nombre de visites dans les 2 jours qui fera emporter la décision de sa mise en distribution grandes salles. Faites le suivre rapidement, s'il vous plaît, à tous vos contacts, merci par avance. Voici la bande annonce à visionner et à transmettre : 

http://www.idph-videos.com/nos-enfants-nous-accuseront.htm

Pour que Monsanto & Consorts ne soient pas leur futur...
Merci


Conférence de Philippe Baqué : « le bio, entre business et projet de société »







attac05                                                                  
Centre social du Centre ville
Rue Pasteur prolongée
05000 – GAP

            Jeudi 13 février
             20h00 
particpez à la conférence 
de Philippe Baqué, journaliste et co- auteur du livre
«
le bio, entre business et projet de société »
Quel sens donner à la bio ? culture locale, sans pesticide, au juste prix, recherche et respect de la diversité, de l'agroécologie
Faut-il développer le marché bio « à tout prix »? la grande distribution est-elle compatible ? Quelle confiance dans le label ?
LLe bio pour quelle planète ?
Avec la participation de : La Juncha, Échanges paysans, É'changeons le Monde, La Confédération Paysanne, Biocoop, Agribio05, Circuit court

Le Comité Local Attac 05
Philippe Baqué interviendra à Eyguians ce mercredi 12 février à 18h30 salle polyvalente à l'initiative du collectif « soupe et bobine », à Embrun, le vendredi 14 février à 19h30 salle du tribunal à l’initiative de l'association « court-jus ».