Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

samedi 31 octobre 2015

Communiqué d’Autre Maroc : Appel à la Marche de la dignité et contre le racisme


Lire et écouter


http://la-bas.org/les-emissions-258/les-emissions/2015-16/la-dignite-en-marche



L’association Autre Maroc, fidèle à ses engagements de lutte en faveur des dominé-e-s, se joint à l’ensemble des mouvements et militant-e-s qui ont appelé à la Marche de la dignité et contre le racisme le samedi 31 Octobre 2015.

Dans un monde social où les mécanismes de la distinction jouent à plein, où le marginalisé ne l’est jamais qu’une fois car à la domination sociale se superpose toujours l’hégémonie culturelle,
Dans une société capitaliste où la violence quotidienne des riches et des puissants n’a jamais été aussi forte à l’égard des pauvres et des marginaux du système, au nom de la parole libérée, décomplexée, du droit au blasphème et au « bon sens »
Dans un pays où la guerre prend les traits d’une lutte des races sociales, où les pauvres sont essentialisé-e-s par l’ethnicisation, on nait pauvre, on devient Noir, Arabe, Rom, etc.
Dans des villes où les misérables sont relégués aux quartiers de la misère, devenus dans la bouche des édiles de la domination des « immigrés », des « non-intégrés », des « minorités culturelles »,
Dans des banlieues où la violence sociale est soutenue, affirmée et actualisée par les institutions de l’État, Marianne, Justice, République, Police et École, tous ensemble unis pour exclure, ségréguer, tuer,
Dans un environnement médiatique où tous parlent de la même voix, celle de l’attaque en règle contre l’Islam, les immigrés, les banlieues, les « gens du voyage », les réseaux de la drogue, la criminalité galopante, en un mot comme en cent, de l’attaque contre les pauvres,
Dans un paysage politique et associatif jamais aussi uni que lorsqu’il faut stigmatiser les exclus, que ce soit au nom des valeurs de la Nation ou de celle du progrès et de la laïcité,
Dans un océan de discours faussement compatissants, faussement antiracistes, où le pote auquel il ne faut pas toucher est maintenu à genoux par la puissance d’un monde social jamais aussi impitoyable qu’avec ceux qui se tiennent à son plus bas,

Nous, militants d’Autre Maroc, ne pouvons rester plus longtemps indifférents. Nous appelons à l’union face à cette guerre quotidienne qui s’exercent contre les misérables, les marginalisé-e-s et les exclu-e-s.
Nous appelons à la réponse des dominé-e-s dans cette lutte.

Marche de la dignité et contre le racisme, samedi 31 Octobre 2015, 14h,
Barbès, Paris.