Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

jeudi 29 octobre 2015

Impressionnante démonstration de force des étudiants en médecine à Rabat



Impressionnante démonstration de force des étudiants en médecine à Rabat
 (Photo AIC press)

Les étudiants en médecine, les internes et les résidents, ont réussi leur mobilisation à Rabat. Le nombre est impressionnant, de même que l'organisation. La position du gouvernement s'en trouve de nouveau affaiblie. 10.000 à 15.000 personnes ont défilé.
Avant même qu'elle ne s'ébranle en direction du Parlement, la manifestation des étudiants en médecine, internes et résidents, a déjà atteint ses objectifs.

Devant le ministère de la Santé, à Rabat, ils étaient entre 6.000 et 7.000 personnes selon nos estimations, 10.000 selon les organisateurs, juste avant le démarrage du défilé. Des parents avaient même fait le déplacement pour soutenir leurs enfants. Les étudiants étaient venus de plusieurs villes du Maroc. Des médecins, du privé ou du public, étaient également présents.
L'organisation est impeccable et aussi impressionnante que le nombre de participants. 400 personnes sont déléguées au service d'ordre par les organisateurs.
Devant le ministère, la police se tient à distance. Il n'y a qu'un simple cordon de sécurité; aucune présence des brigades d'intervention n'est perceptible. Le démarrage du défilé se fait à midi. Les manifestants sont alors 15.000 selon les organisateurs, 10.000 au maximum selon nos propres estimations.
 
Parmi les slogans répétés par les manifestants, celui-ci: "Hey, Louardi, dégage, dehors, va-t-en, est-ce que tu ne comprends pas qu'on ne t'aime pas?.."
Sur l'itinéraire suivi par le cortège en direction du parlement, les Compagnies Mobiles d'Intervention, casquées, sont présentes et visibles, tout en restant discrètes. L'ambiance est calme et bon enfant, aucune tension n'est perceptible, les étudiants chantent et reprennent en chœur des slogans.
Rassemblement devant le ministère de la Santé à Rabat avant le démarrage du défilé.
La manifestation de Rabat fait suite aux différents rounds de discussions avec les ministres El Houcine Louardi et Lahcen Daoudi. Lundi 26 octobre, les deux ministres ont annoncé, par voie de communiqué, que les indemnités des étudiants seraient augmentées et payées plus rapidement.
Surtout, ils ont ajouté que le projet de service sanitaire obligatoire dans les régions démunies allait être suspendu jusqu'à trouver un accord définitif avec les étudiants, ou une solution alternative.
Malgré ce recul du gouvernement, les étudiants ont maintenu leur manifestation et sont aujourd'hui en position de force pour obtenir encore plus de satisfaction sur leur dossier revendicatif.
La communication du gouvernement, la manière dont les discussions ont été menées avec les étudiants, ont été tout simplement défaillantes.
La manifestation a pris fin peu avant 14H, après un rassemblement d'une heure environ devant le parlement. Pour conclure, les manifestants ont réaffirmé qu'ils ne reprendront pas les cours tant que le ministre Louardi n'a pas fourni un engagement écrit sur tous les points ayant fait l'objet d'un accord. Le ministre n'a pas vraiment le choix...