Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

vendredi 23 octobre 2015

URGENT ! ALI AARRASS : 60e JOUR DE GREVE DE LA FAIM. SILENCE COMPLICE DE LA BELGIQUE !








Près de 100.000 vues de la vidéo d’Ali Aarrass : du Maroc à la Belgique, en passant par l’Espagne et la Grande-Bretagne, les voix se lèvent pour Ali Aarrass

En trois semaines de temps, depuis sa mise en ligne, la vidéo choc d’Ali Aarrass a été visionnée et partagée près de 100.000 fois (via You Tube, Daily Motion, les sites de la DH, de la RTBF, d’Amnesty international, rassdmaroc et autres .. ).


URGENT !

protest Ali 1Du Maroc à la Belgique, en passant par l’Espagne et la Grande-Bretagne, de nombreuses voix se sont élevées déjà pour la défense de notre concitoyen Ali Aarrass, injustement incarcéré et torturé depuis 5 ans au Maroc. Sous couvert de lutte contre le terrorisme, ses droits les plus élémentaires ne cessent d’y être bafoués.

protst Ali 9Mais rien n’y fait: ni les 5 grèves de la faim d’Ali Aarrass clamant son innocence; ni le travail tous azimuts de ses avocats; ni les interpellations de parlementaires belges et de la société civile par l’intermédiaire de la Ligue des droits de l’Homme, d’Amnesty International et du Mrax; ni l’engagement sans relâche du Comité Free Ali au sein duquel sa sœur Farida mène avec un petit noyau de sympathisants de la première heure un inlassable combat pour la libération d’Ali; ni, faisant appel à un envoi massif de courriers, la récente tentative d’élargissement de la mobilisation à d’autres associations (La Marge, El Kalima, Centre AVEC, Pax Christi, CEFOC, Mouvement Chrétien pour la Paix, PAVES, MOC, JOC, ACI, LPC, Entraide et Fraternité, Vivre ensemble, Comité de surveillance Otan et autres), ainsi qu’à tous les diocèses de Belgique via leurs évêques; ni même les injonctions de l’ONU et de la Justice belge!!!
protest Ali 9Si Ali Aarrass s’est mis pour la sixième fois en grève de la faim le 25 août 2015, c’est pour exhorter les autorités marocaines à le libérer, deux ans après la décision du Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire les appelant à le remettre immédiatement en liberté au motif qu’il n’avait été condamné que sur la base d’ « aveux » arrachés sous la torture. Il veut également protester contre les retards considérables enregistrés par l’enquête des autorités judiciaires sur ses allégations de torture, ainsi que contre l’absence de décision de la Cour de cassation, auprès de laquelle il a formé un recours contre sa condamnation il y a près de trois ans.
Déterminé à poursuivre son action jusqu’à ce que ses droits soient reconnus et qu’il obtienne justice, Ali Aarrass risque d’y perdre la vie. D’autant plus que l’hospitalisation recommandée par le médecin lui est pour l’heure refusée par l’administration pénitentiaire marocaine!
Dans un communiqué de presse ce mercredi 21 octobre, Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International, déclarait: « Nous sommes consternés par la réaction passive des autorités belges. Malgré nos appels répétés, elles n’ont toujours pas rendu visite à l’un de leurs ressortissants, victime de torture et incarcéré dans des conditions difficiles au Maroc. Nous exhortons Monsieur Reynders, ministre des Affaires étrangères, à prendre ses responsabilités et à faire tout ce qui est en son pouvoir pour venir en aide à Ali Aarrass »
protest Ali 7Qui plus est, une décision de la Cour d’appel de Bruxelles du 9 septembre 2014, obligeant la Belgique à rendre visite à Ali Aarass une fois par semaine dans la prison de Salé, est restée à ce jour sans effet. Le Maroc refuse de laisser le consul belge entrer dans la prison. Et bien que l’usage de la torture dans les prisons du Maroc soit de notoriété publique, la Belgique à l’évidence n’agit pas avec toute l’insistance qu’elle devrait pour protéger son ressortissant.
Ignorant les abominations, cependant officiellement avérées, perpétrées contre la personne de Monsieur Aarrass par ses tortionnaires – directeur de la prison de Salé II et son adjoint en tête…
Cette situation est monstrueuse. La laisser moisir sans réagir permettra d’en laisser se dégrader bien d’autres. Il faut absolument qu’en support à toutes les démarches déjà entreprises se développe au plus vite une mobilisation citoyenne forte et assidue.
protest Ali 7Avec l’espoir que de plus en plus de Belgo-Belges, traduisant en actes les souhaits si souvent formulés d’un vivre-ensemble harmonieux, s’engagent résolument aux côtés des Belgo-Marocains pour sauver Ali, nous vous appelons donc vivement à interpeller notre Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. Par voie de lettres de protestation (Ministère des Affaires étrangères, rue des Petits Carmes 15 à 1000 Bruxelles) et/ou mails (contact.reynders@diplobel.fed.be), et en relayant largement autour de vous toutes ces informations.
Vous pouvez également écrire à Ali Aarrass en prison: Prison de Salé II, Ville de Salé, Maroc. De même que signer la nouvelle pétition d’Amnesty International sur la page suivante du site de cette organisation: http://www.isavelives.be/fr/node/14410.
protest Ali 12Car outre la question de principe du respect des droits humains à l’égard d’Ali Aarrass et de sa défense en tant que ressortissant belge à part entière, nos intérêts sont communs: le respect de la démocratie.
Et par-dessus tout, la vie d’un homme est en danger!!!
Bruxelles, le 23 octobre 2015
http://www.freeali.eu/

Aidez-nous à diffuser le tract ci-dessous :

à la conférence : Quels engagements de la Belgique pour le désarmement nucléaire? (23 octobre 9 heures – Bxl). La conférence aura lieu à la Salle européenne, Parlement fédéral, 13 rue de Louvain, 1000 Bruxelles.
à l’Espace Magh : 23 octobre SOS Migrants, 10 ans de lutte, de solidarité pour et avec les migrants ! 20h00 5 € – Entrée gratuite pour les sans papiers
--------------------------------------------------------------------------------------------------

Et pourtant, qu'est ce qu'il parle bien, Monsieur Reynders !

 http://diplomatie.belgium.be/en/binaries/HRC_25_Discours_Ministre_050314_v2_tcm312-243963.pdf