Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

jeudi 12 novembre 2015

La COP21, une machine à blanchir les pollueurs


MEDIAPART
Mer. 11 Novembre 2015 — La lettre de Mediapart (quotidienne)

suivez-nous
twitter
facebook
Dailymotion
RSS
mobile

 journal
LE CLUB


PAR JADE LINDGAARD
Le bouleversement du climat, c’est nous qui le causons. Mais une mécanique de déresponsabilisation est en marche : la construction du climat comme un sujet extérieur à nous-mêmes, sans rapport avec nos politiques publiques, nos modes de vie, nos choix électoraux, notre vision du développement.
+3° C: portrait d'une planète en surchauffe
PAR MICHEL DE PRACONTAL
L'objectif affiché de la COP21 est de maintenir la température globale de la planète à un maximum de +2° C par rapport à la moyenne pré-industrielle. On en est loin. Si l'on s'en tient aux annonces des États, on se dirige vers +3° C, ou plus. A ce niveau, les conséquences seront catastrophiques.
En Chine, l'

eau et les sols sont dans une situation critique
PAR GILLES TAINE
Depuis les années 1970, le PIB chinois a augmenté de façon exponentielle. Mais ce développement rapide a été accompagné de difficultés nouvelles, telles que des inégalités croissantes et une situation environnementale catastrophique. Premier volet de notre série « La Chine avant la COP ».
Climat : la course contre la montre des 2 °C est perdue d'avance
PAR MICHEL DE PRACONTAL
Éviter un réchauffement planétaire supérieur à 2 °C par rapport à la période pré-industrielle est l'un des enjeux majeurs de la COP21. Mais les analyses des scientifiques montrent qu'il ne reste plus qu'une chance infime d'y parvenir. Et encore, pour les plus optimistes.
Clive Hamilton: «L’anthropocène est l’événement le plus fondamental de l’histoire humaine»
PAR JADE LINDGAARD
Simple hypothèse pour les géophysiciens, l’idée d’une nouvelle ère géologique causée par les activités humaines et leurs ravages sur le système Terre remporte un succès spectaculaire dans le monde intellectuel. Pour le philosophe Clive Hamilton, « il ne s’est rien produit de comparable dans l’histoire humaine ».
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lire aussi : 
 http://www.gaucherepublicaine.org/respublica/cop-21-les-raisons-dun-echec-programme-ou-pourquoi-la-conference-sur-le-climat-naura-pas-lieu/7397051