Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

samedi 31 octobre 2015

« Les quartiers populaires ne sont pas le problème mais la solution »

|
27 octobre 2015

Depuis des années, le pouvoir médiatique et politique martèle des expressions telles que "quartiers sensibles", "apartheid", "territoires perdus de la République", etc. Par la banalisation de ces termes, les habitants des quartiers populaires se retrouvent ciblés et stigmatisés de façon récurrente. Malgré cela, ces derniers s'auto-organisent pour faire valoir leurs droits, dans un contexte de forte régression sociale. Ils contribuent ainsi à la transmission d'une mémoire des luttes à l'échelle nationale. Dix ans après la révolte des banlieues, le FUIQP appelle à participer à la Marche de la Dignité de Paris le 31 octobre prochain. Entretien.

Quand et comment est né le FUIQP ?

"Le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires " est né en France en 2012. Il a quatre racines historiques.

Ziad Medoukh : Le soulèvement populaire en Palestine entre dans son premier mois

Photo de Ziad Medoukh. 
Quatre semaines de résistance populaire exemplaire dans tous les territoires palestiniens occupés.
La poursuite du soulèvement populaire en Palestine malgré les représailles sanglantes de l’armée de l’occupation israélienne.
La génération Oslo se révolte contre l’occupation et contre la colonisation.
En Cisjordanie occupée, dans la ville de Jérusalem assiégée, dans la bande de Gaza, et dans les territoires de 1948.
70 morts et 1600 blessés palestiniens en quatre semaines partout dans les territoires palestiniens occupés.
Parmi les morts palestiniens, 18 enfants qui ont moins de 15 ans.
Quelle honte de tuer des enfants par cette armée d’occupation ?
Plus de 900 palestiniens arrêtés par les forces de l’occupation israélienne en quatre semaines
Les jeunes palestiniens dans toutes les villes palestiniennes continuent d’affronter les forces de l’occupation israélienne et les colons agresseurs par les pierres et leurs poitrines nues.
Les manifestations pacifiques d’une jeunesse palestinienne en colère contre l’oppression, l’humiliation et l’injustice.
Malgré les représailles, les tirs à balles réelles, les arrestations, les provocations, et les attaques sanglantes de la part des soldats et des colons israéliens, les Palestiniens résistent, persistent et existent.
La situation est toujours explosive partout en Palestine occupée.
Les jeunes palestiniens sont toujours déterminés, ils montrent un courage exemplaire et une volonté remarquable.
Toute la Palestine se révolte contre l’oppression et contre l’injustice !
L’armée de l’occupation israélienne poursuit ses massacres contre les civils palestiniens partout dans les territoires palestiniens.
Devant le silence complice de la communauté internationale officielle
Vive la solidarité internationale avec notre cause de justice.
Le combat se poursuit pour notre liberté !
Vive la Palestine !
La lutte continue !
Vive la résistance !
La Palestine vivra !
La Palestine vaincra !

Communiqué d’Autre Maroc : Appel à la Marche de la dignité et contre le racisme


Lire et écouter


http://la-bas.org/les-emissions-258/les-emissions/2015-16/la-dignite-en-marche



L’association Autre Maroc, fidèle à ses engagements de lutte en faveur des dominé-e-s, se joint à l’ensemble des mouvements et militant-e-s qui ont appelé à la Marche de la dignité et contre le racisme le samedi 31 Octobre 2015.

Dans un monde social où les mécanismes de la distinction jouent à plein, où le marginalisé ne l’est jamais qu’une fois car à la domination sociale se superpose toujours l’hégémonie culturelle,
Dans une société capitaliste où la violence quotidienne des riches et des puissants n’a jamais été aussi forte à l’égard des pauvres et des marginaux du système, au nom de la parole libérée, décomplexée, du droit au blasphème et au « bon sens »
Dans un pays où la guerre prend les traits d’une lutte des races sociales, où les pauvres sont essentialisé-e-s par l’ethnicisation, on nait pauvre, on devient Noir, Arabe, Rom, etc.
Dans des villes où les misérables sont relégués aux quartiers de la misère, devenus dans la bouche des édiles de la domination des « immigrés », des « non-intégrés », des « minorités culturelles »,
Dans des banlieues où la violence sociale est soutenue, affirmée et actualisée par les institutions de l’État, Marianne, Justice, République, Police et École, tous ensemble unis pour exclure, ségréguer, tuer,
Dans un environnement médiatique où tous parlent de la même voix, celle de l’attaque en règle contre l’Islam, les immigrés, les banlieues, les « gens du voyage », les réseaux de la drogue, la criminalité galopante, en un mot comme en cent, de l’attaque contre les pauvres,
Dans un paysage politique et associatif jamais aussi uni que lorsqu’il faut stigmatiser les exclus, que ce soit au nom des valeurs de la Nation ou de celle du progrès et de la laïcité,
Dans un océan de discours faussement compatissants, faussement antiracistes, où le pote auquel il ne faut pas toucher est maintenu à genoux par la puissance d’un monde social jamais aussi impitoyable qu’avec ceux qui se tiennent à son plus bas,

Nous, militants d’Autre Maroc, ne pouvons rester plus longtemps indifférents. Nous appelons à l’union face à cette guerre quotidienne qui s’exercent contre les misérables, les marginalisé-e-s et les exclu-e-s.
Nous appelons à la réponse des dominé-e-s dans cette lutte.

Marche de la dignité et contre le racisme, samedi 31 Octobre 2015, 14h,
Barbès, Paris.

Titres des articles sur solidmar.blogpot.com du 25/10 au 1/11/2015 (2ème partie)

Victime de violations des droits humains de plus en plus graves, le peuple marocain proteste et se mobilise. Des manifestation aussi importantes, sinon plus, que celles du mouvement du 20 Février, des livres critiquent  le régime...


      Maâti Monjib : Une victoire grâce à une forte mobilisation







Titres sur Solidmar. blogspot.com du 25/10 au 1/11/2015

Avis aux lecteurs de solidmar : Le nombre impressionnant d’informations sur l’affaire Ali Aarrass, qui révèle une minable soumission de l’État belge au bon vouloir du roi du Maroc et de son makhzen,  m’oblige à publier les titres de cette semaine en deux parties. Il est très important de lire des articles concernant cette affaire, reflet de ce qui peut se passer(ou qui se passe) un peu partout en Europe.

Chaque fin de semaine, au moment de trier et classer par thèmes les articles pour les publier, je me sens « hackée » : textes qui se superposent, présentation publiée ne correspondant absolument pas au brouillon, impossibilité d’atteindre le blog, etc.. Il ne m’est pas toujours possible de corriger.Veuillez en excuser Solidmar

Aux dernières nouvelles, la police essaie de déloger les grévistes
GRÈVE DE LA FAIM DE FARIDA EN SOUTIEN A ALI avec la participation de volontaires 
 APPEL ! Visitez les grévistes de la faim pour Ali


  • Action urgente D’Amnesty : Ali Aarrass est au bord de la mort (lettre-pétition) 
  • Farida, Luk, Nadine et tous les autres, décidés plus que jamais
  • Dégradation de la situation des droits de l’homme au Maroc. Amnesty tire la sonnette d’alarme
  • Si Ali Aarrass s'appelait Alain Daras il aurait une assistance consulaire
  •  Les sociologues Said Bouamama et David Jamar pour Ali Aarrass
  •  Après 64 jours de grève de la faim, Ali Aarrass hospitalisé
  •  Le Maroc : « Ali Aarrass va très bien après 63 jours de la faim. Mais , si c’est vrai, pourquoi ne pas autoriser la visite consulaire ?
  • Communiqué de presse pour le rassemblement devant l’ambassade du Maroc le 28/10/2015 
  • « L’usage international » pèse-t-il tant face à la vie d’un homme, Monsieur Reynders ? 
  •  A LIRE, C'EST URGENT :"Il y a 8h, Farida Aarrass annonçait sa détresse la plus totale !
  • Documents officiels / Legal documents sur l’affaire Ali Aarrass 
  • Rappel STOP TORTURE : arrêté en 2008, un belgo-marocain torturé, innocent et toujours en pison... AI - TORTURE AU MAROC. STOP.
                      

  • La police essaye de déloger les grévistes !!!

    Coucou les militants j'apprends à l'instant que la police essaye de déloger les grévistes !!!
    Nous avons besoin de renfort !!!
    Si vous savez vous rendre sur place et les soutenir !!!!
    Nous comptons sur vous !!!
    Ali est à son 68ieme jour de grève de la faim !!!
    Solidarité !!!!
    Pour que justice soit faite Incha Allah !
    Place du petit sablon derrière le parc !
    ‪#‎FREEALIAARRASS‬

    Au Festival des Libertes, Ali Aarrass était présent

    Libérez Ali Aarrass et Luk Vervaet ont partagé un lien.
    • Par Laurence Blesin
       

      Vendredi, au Festival des Libertes, Ali Aarrass était présent. Devant une salle comble attendant le concert de Calexico, une petite vidéo reprenant quelques moments forts du Festival : dont une interview de Luk Vervaet, des images de Gaza bombardée... et puis, juste après, les mots de Sophie Léonard appelant chacune et chacun à découvrir le triste destin de Ali, et à soutenir par tous les moyens sa libération. Bravo le Festival des Libertés et merci Sophie !

    AI - TORTURE AU MAROC. STOP.

    .
    Amnesty International France


    Bien que la torture et autres mauvais traitements soient un crime au regard de la loi marocaine, cette pratique persiste au Maroc et au Sahara Occidental. Le Roi du Maroc doit respecter sa promesse d’éradiquer la torture du pays.
    Vidéo Choc !!! https://www.youtube.com/watch?v=0sG4kXHOiOw 
    amnesty.fr

    Rappel : arrêté en 2008, un belgo-marocain torturé au Maroc , innocent et toujours en prison, actuellement en danger de mort en grève de la faim








    Ali Aarrass, un belgo-marocain torturé au Maroc


    Pour sa nouvelle campagne contre la torture, Amnesty International focalise son attention sur cinq pays avec, pour chacun, des cas très concrets de victimes de torture.
    AMNESTY S’ENGAGE POUR ALI AARRASS : extradé vers le Maroc et forcé d’avouer sous la torture.
    Ali Aarrass est né en 1962 à Melilla, une enclave espagnole dans le nord du Maroc. À l’âge de 15 ans, il est parti en Belgique où il a obtenu la double nationalité belge et marocaine. Il est revenu à Melilla (Espagne) en 2005 avec son épouse pour se rapprocher de son père qui prend de l’âge. Il y tenait un café.

    La tragédie Ali Aarrass révèle l’état de nos sociétés








    Opinions
    Une opinion de Mouedden Mohsin, président de l'association "Les Ambassadeurs de la Paix".

    Si Ali était d’origine Belge, il est certain que notre gouvernement aurait agi d’une manière bien plus volontaire. Pour lui et sa sœur qui a elle aussi entamé une grève de la faim, nous ne pouvons rester silencieux ! Le cas douloureux, voir tragique, du prisonnier belgo-marocain Ali Aarrass, doit nous aider, démocrates, musulmans, Européens et humanistes à faire la lumière sur nos sociétés, ici et là-bas, (ici en Belgique et en Europe, là-bas, au Maroc et dans le reste du monde). Je ne reviendrai pas sur le dossier (1), chacun selon sa conscience et son honnêteté estimera qu’à la lecture des faits, ce dernier est innocent ou coupable. Pour ma part, le prisonnier Ali Aarrass est innocent, victime d’un jugement politique ou d’un acharnement politico-judiciaire d’un autre temps.
    La tragédie d’Ali Aarrass révèle beaucoup sur l’état de nos sociétés. Notre démocratie, dit-on exemplaire se compromet et soutien un état pratiquant la torture, notamment sur un ressortissant belge, mais qui a le malheur d’être d’origine marocaine. Me direz-vous, rien de nouveau, des démocraties torturent également via leurs états satellites arabes, les Etats-Unis torturent également à Guantanamo, et alors ? Est-ce une raison pour pratiquer un relativisme édifiant, accepter l’inacceptable et voir nos sociétés, peu à peu plonger dans un état policier sordide ?
    La tragédie d’Ali Aarrass révèle également le silence complice de ces intellectuels, médias, politiques qui par amitié au Makhzen (2) (et non au Maroc) préfèrent le silence, pire, la complaisance. Sachons également remercier (là, ou ce ne serait qu’un devoir), ceux qui, dans les médias, politiques et intellectuels belges sont mobilisés.

    APPEL ! Visitez les grévistes de la faim pour Ali Aarrass au Square du Petit Sablon à Bruxelles

    J'ai eu le plaisir de rendre visite aux grévistes! Chouette moment !
    Contente d'avoir partagé cela avec vous la cause d'Ali Aarrass nous a fait nous rencontrer pour certains et renforcer pour d'autres 
    Le combat continue !!!!
    Photo de Laila Florida.
    Photo de Laila Florida.
    Farida Aarrass J'ai copié et collé tous vos messages, désolée de ne pas vous avoir répondu à tous mais je ne manquerai pas de les lui donner. Je vais vite préparer ma valise et vous dit à très bientôt incha Allah, avec je l'espère des nouvelles qui pourraient nous faire du bien ya Allah !
    Luk Vervaet de tout coeur avec toi et un grand merci à tous ceux qui se sont inscrits sur la liste. Un geste inoubliable.
    Nordine Saidi à Grève de la faim tournante pour Ali Aarrass : je participe, je visite, je soutiens !

    Invitation à visiter les grévistes de la faim pour Ali Aarrass au Square du Petit Sablon, à Bruxelles.
    De même qu’à signer, si ce n’est déjà fait, la nouvelle pétition d’Amnesty International, via le lien http://www.isavelives.be/fr/node/14410.



    La tente des grévistes se trouve sous la statue des comtes d’Egmont et de Hornes (exécutés sur l’échafaud le 5 juin 1568 pour avoir trop résisté à la tyrannie espagnole… voir site de la ville de Bruxelles )

    Ce 29 octobre Abdalouahad Bouchal reprend la relève pour 24 nouvelles heures dans la grève de la faim tournante..*

    **********************