Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

dimanche 10 avril 2016

Ce que révèle le volet marocain du scandale des “Panama Papers”: état de mort clinique de la profession de journaliste au Maroc

Plusieurs centaines de journalistes d'investigations du monde entier ont enquêté sur le scandale des "Panama Papers", mais aucun journaliste marocain dans le coup. 
Même ceux qui prétendent l’être ne font que recycler ce que tout le monde sait déjà.
Serait-ce un camouflet de plus sur la perception des authentiques journalistes d’investigation sur leurs soi-disant homologues marocains ?
En revanche, la réaction prévisible des chiens de garde de Mohammed VI et de sa mafia d’hommes de paille, ne laisse aucun doute sur l’incontestable nature corrompue, affairiste et totalitaire du régime marocain.
Mais cela renseigne autant sur l’état de mort clinique de la profession de journaliste au Maroc ; une profession dont il ne reste, hélas, que quelques médiocres girouettes, grands spécialistes de la désinformation.
La liste intégrale du consortium mondial des journalistes d’investigation impliqués dans cette enquête à l’échelle mondiale est, en tout cas, formelle. Aucun journaliste marocain n’y figure.
B.
Lien (liste intégrale des journalistes d’investigation de l’ ”ICIJ” : https://www.icij.org/journalists?pa...