Pages

samedi 18 juin 2016

Assassinat de Jo Cox : un « drame », une « tragédie », une « attaque contre la démocratie »...

Assassinat de Jo Cox : un « drame », une « tragédie », une « attaque contre la démocratie », et même pour François de Brigode au JT hier midi, un « incident »… nulle part cet acte n’est qualifié de terroriste. Normal, il ne s’agit que d’un assassin d’extrême droite, partisan de l’apartheid en Afrique du Sud et de la suprématie britannique. 

Sincères condoléances à la famille de cette jeune femme, victime de la haine raciste et coloniale, qui avait réclamé l'accueil des réfugiés syriens et de leurs enfants..