Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

vendredi 18 novembre 2016

Sahara Occidental, un jeune sahraoui meurt après immolation


 
Abdessalam Salhi, le jeune sahraoui dont nous avons parlé dans un article précédent, vient de succomber à ses blessures après s’être immolé par le feu.    
Agée d’une trentaine d’années, la victime s’est immolée il y a une quinzaine de jours en utilisant le feu et l’essence. Elle a été transportée à l’hôpital d’Agadir au sud du Maroc puis à Marrakech et prise en charge par l’unité de soins intensifs. Puis, elle a été transférée à Casablanca et admise par la suite au service de neurochirurgie dans un état critique avec des brûlures estimées à 95%.
Pour rappel, le défunt s’est aspergé de carburant et s’est immolé par le feu devant le siège de la Wilaya de la Région El Aaiun/Boujdour en signe de protestation contre le chômage et l’occupation marocaine, la cause principale de sa misère et celle du peuple appauvri du Sahara Occidental, malgré les richesses dont dispose leur territoire.  
Abdessalam Salhi est mort hier, le 17 Novembre et pour éviter toutes manifestations, les autorités de l’occupation marocaines l’ont transporté hier nuit à El Aaiun occupée où ils ont ordonné sa famille de l’enterrer en cachette.