Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

lundi 5 décembre 2016

Les vacheries du Makhzen contre Amar Belani


LE DIPLOMATE ALGÉRIEN IRRITE LE ROYAUME

  Imane B, 4/12/2016


Le Makhzen a une nouvelle fois lâché la bride à ses médias stipendiés pour lancer des attaques frontales contre l’Algérie et ses responsables. Il ne se passe pas un jour sans que l’on ne lise un nouveau chapitre de  la mauvaise littérature distillée par des plumes obligées du roi et sa cour. 

 Face à ses échecs diplomatiques en série sur le dossier sahraoui et sur sa volonté d’investir l’union africaine, le Maroc fait appel à ses sbires  de service pour tomber à bras raccourcis sur son meilleur ennemi : l’Algérie. Le dernier forfait en date est particulièrement vache. C’est l’agence officielle, MAP, qui signe l’ignominie contre l’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani. 


Ce diplomate chevronné qui a fait entendre et lire des vertes et des pas mûres au makhzen, en a pris pour son grade. Pour avoir médiatisé à juste titre d’ailleurs le démenti du Commissaire européen chargé de l'aide humanitaire, M.Christos Stylianide, concernant des accusations marocaines de détournement de l’aide humanitaire internationale destinée aux réfugiés sahraouis à Tindouf, notre ambassadeur a été trainé dans la boue par la MAP. «Dans son énième sortie calomnieuse et impromptue, qui cache mal l’implication de l’Algérie dans le blocage que connaît le dossier du Sahara et occulte sa responsabilité directe dans le détournement qui s’effectue sous ses yeux et avec sa bénédiction, l’irascible ambassadeur algérien se substitue au Commissaire européen chargé de l’aide humanitaire Crístos Stylianídis et lui fait démentir l’existence de ces détournements, qui, pourtant avaient fait l’objet d’une enquête et d’un rapport public de l’Office européen de lutte antifraude (OLAF) et de nombreuses pétitions internationales notamment à l’ONU », écrit cette agence de l’intrigue.
Le pot-aux-roses
Amar Belani était pourtant dans son rôle déconstruire les accusations farfelues du makhzen selon lesquels l’Algérie détournait les aides destinées au peuple sahraoui. Qui mieux que le responsable européens de ce programme d’aides, M. M.Christos Stylianide pour rétablir la vérité ? C’est ce qu’à fait l’ambassadeur d’Algérie auprès de l’U.E. «Le cabinet du commissaire européen, a catégoriquement démenti l'information sur un soi-disant détournement d'une partie de l'aide humanitaire européenne destinée aux réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf», a rectifié Amar Belani. Et d’ajouter que «l'objectif était de manipuler l'opinion publique marocaine et internationale dans une vaine tentative de porter atteinte à l'image de l'Algérie dont le soutien au peuple sahraoui et la solidarité agissante à l'égard de ses réfugiés ne souffrent aucune contestation». Cette mise au point adressée vendredi dernier à l’APS, a mis en boule le makhzen qui ne s’attendait pas à ce que ses petites manipulations médiatiques soient révélées au grand jour. Amar Belani a signalé que la  manœuvre marocaine «vise également à détourner l’attention sur la situation d'occupation illégale par le Maroc d'un territoire sur lequel sa souveraineté n'est reconnue par aucun pays au  monde et des violations documentées des droits humains des Sahraouis par les autorités répressives marocaines». Il n’en fallait plus à la MAP pour produire un brûlot contre le diplomate algérien dont le seul tort est celui d’avoir dévoilé la manipulation marocaine des propos sciemment sortis de leur contexte par le Commissaire européen aux réfugiés. A vrai dire, c’est un réflexe habituel du makhzen de s’en prendre à ceux qui lui rappellent ses coups bas et ses forfaitures. Amar Belani a assurément frappé là où çà le plus mal à la monarchie dont le seul «agenda» diplomatique est de martyriser le peuple sahraoui.
Imane B