Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

samedi 15 octobre 2016

L’émouvant discours de la chanteuse et actrice américaine Cynthia Basinet devant le comité de décolonisation onusien sur le Sahara Occidental



Cynthia Basinet, chanteuse et actrice iconique et activiste américaine pour le changement social, a adressé un discours devant le quatrième comité onusien de décolonisation pour défendre le droit inaliénable des Sahraouis à l’autodétermination et l’indépendance. 

Cynthia Basinet, candidate pour le prix Nobel de la Paix, débute son allocution par un hommage au président sahraoui, le défunt Mohamed Abdel Aziz. Ensuite elle s’est mise à prôner les valeurs nobles qu’elle a acquises lors de sa visite historique aux camps des réfugiés sahraouis, il y a déjà près de quinze ans.

lettre adressée à Federica Mogherini par le groupe Gdeim Izik




L’image contient peut-être : 23 personnes
Lettre sur des événements subis par les prisonniers politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik,adressée à la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini, en  octobre 2016.
 

Par Abdelahi Lakhfawni

Prisonniers politiques sahraouis

Numéro écrou . 776

                                             Laarijat prison locale 1


vendredi 14 octobre 2016

Appel à rassemblement le 29/10/2016 : Mehdi Ben Barka

L'ONU réaffirme le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination


Droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

La résolution, présentée par 25 pays, dont l'Algérie, a salué à cet égard les efforts entrepris par le secrétaire général et son envoyé personnel pour le Sahara occidental, Christopher Ross pour la relance de ces négociations, a l'arrêt depuis 2012.
La quatrième commission des Nations unies, chargée des questions spéciales et de la décolonisation, a donc voté cette résolution.
Le Front Polisario et le Gouvernement de la RASD ont exprimé leurs remerciements et gratitudes à tous les pays qui ont exprimé leur ferme soutien à la juste cause sahraouie pour permettre la consolidation, encore une fois, le consensus international autour du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, a indiqué un communiqué du MAE; à la suite de l'adoption de la IV commission de l'ONU d'un projet de résolution sur la question du Sahara occidental.

jeudi 13 octobre 2016

Syrie: Attention, ne tombez pas dans le piège…




Crises Lobbies Syrie

 Antaki-10


Une amie Française vient de me consulter au sujet d’une pétition d'AVAAZ ou Change[1 ] qui circule sur le web à propos de « destructions commises par l’armée syrienne et les avions russes sur les hôpitaux d’Alep ». Pétition qu’il est demandé aux honnêtes gens de signer et qui sera ensuite envoyée comme lettre ouverte à Barak Obama et à Angela Merkel.
Voici ce que je lui ai répondu :
Attention. Ne signez pas cette pétition en pensant que vous nous rendez service en exprimant ainsi votre solidarité avec nous.

On veut profiter de la sympathie des gens pour les bonnes causes et de leur solidarité avec les personnes qui souffrent pour leur soutirer des appuis politiques.
Cette lettre est une fabulation et un outil de propagande très habile, exactement comme dans le cas de l’OSDH (Observatoire syrien des droits de l’homme); une officine basée à Londres proche des groupes armés qui, sous un nom qui inspire confiance, a été créé par la CIA pour faire de la désinformation sur la guerre en Syrie. Les communiqués de l’OSDH sont malheureusement repris par tous les médias occidentaux et présentés comme parole d’évangile. Souvenez-vous de la fausse nouvelle donnée il y a quelques mois disant que le « dernier pédiatre d’Alep avait été tué ».

Cette lettre à Obama est signée par 15 noms inventés (des personnages fictifs, sauf un ou deux). On y fait, comme d’habitude, l’amalgame entre les quelques quartiers d’Alep-Est tenus par les terroristes et le reste d’Alep. On y raconte dans cette lettre des mensonges en affirmant, par exemple, que « 15 hôpitaux d’Alep-Est ont été bombardés en un mois ». Si on devait compter tous les hôpitaux et structures sanitaires qui, selon les communiqués des terroristes ou de Médecins sans frontières ont été bombardés par l’armée arabe syrienne, il y aurait eu en Syrie plus d’hôpitaux qu’en France.
Nabil Antaki | Alep, le 1er octobre 2016
[1] Avaaz ou change.org
Source: http://arretsurinfo.ch/syrie-attention-ne-tombez-pas-dans-le-piege/
 

Les assertions et opinions exprimées ici sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputées à Arrêt sur Info.
Vous pouvez reproduire les articles d’Arrêt sur Info à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales.
Vous voulez réagir, signaler une erreur, communiquer un renseignement ? Contact
Arrêt sur Info est totalement indépendant. S'il vous convient n’oubliez pas de le soutenir par un don !

mercredi 12 octobre 2016

Fouad Laroui - Ce vain combat que tu livres au monde

Mes ami-es, lisez ce livre pour saisir la dynamique de la radicalisation... Comme à son habitude, mon ami Fouad Laroui a, magistralement, su apporter à la question une analyse et un déroulement si convaincants et si limpides...
Un livre qui invite au débat et incite au partage des idées... A lire absolument!

Fouad Laroui vous présente son ouvrage "Ce vain combat que tu livres au monde". Parution le 18 août 2016 aux éditions Julliard. Rentrée littéraire 2016.
youtube.com

Maroc : droit d'information muselé : Communiqué de l'ASVDH sur l'expulsion de trois chercheurs espagnols


Communiqué

Les autorités marocaines au niveau de l'aéroport d’El Aiun / Sahara occidental, ont procédé le dimanche 9 octobre 2016, à l'expulsion de trois chercheurs espagnols invités par l'Association Sahraouie ASVDH pour prendre part aux journées d’information « Ensemble contre la négation de la vérité et l'impunité», prévues au siège de l’association du 10 au 12 Octobre 2016.

A 13:05 heures, les autorités marocaines ont empêché le chercheur espagnol Dr. Carlos Martin Berstein d’accéder à l'aéroport de la ville, le forçant ainsi de retourner dans l'avion. Quelques heures plus tard, à 18:45, les autorités marocaines ont également empêché les chercheuses espagnoles Gloria Koosman et son collègue Arantxa Chacon de débarquer de l'avion en provenance de l'aéroport de Casablanca / Maroc, au niveau de l'aéroport d’El Aiun / Sahara Occidental. 

Dans les deux cas, les autorités marocaines ont justifié ces expulsions illégales par la sécurité du pays et comme étant des décisions souveraines ???

Les trois chercheurs ont été programmés pour animer plusieurs sessions des journées d’information, à travers des conférences sur les droits de l'Homme et les aspects juridiques. Il était également prévu que Dr Carlos Berstein présente son livre "L’oasis de la mémoire" devant les victimes, ayant fait l’objet de son étude, en plus de la présentation d’un ouvrage sur la mémoire de la femme dans la résistance sahraouie, élaborée par la chercheuse Gloria Guzmán.

L'Association Sahraouie
ASVDH
9 octobre 2016
El Aiun / Sahara Occidental

Related Posts:

Le Maroc utilise le port de Dakhla occupé comme foyer des trafiquants de la drogue


freedomsupport, 11/10/2016


Des élus sahraouis à Dakhla occupée au Sahara Occidental tirent à boulets rouges sur les autorités marocaines qui ferment les yeux sur le commerce de la cocaïne et du cannabis transités à partir du port de Dakhla. Dans une âpre bataille d’accusations et chamailleries lors d’un meeting du soi-disant Conseil Régional à la Wilaya de Dakhla occupée (vidéo ci-dessous), ces élus émanant des élections illégales menées par l’occupant marocain accusent des personnalités, sans pour autant nommer les inculpés dans ce commerce, de transformer le port de Dakhla en foyer de mafia où au lieu d’exporter le poisson on emballe et exporte par contre toutes sortes de drogues. 
Pourtant ces dealers de drogue sont bel et bien connus depuis des années par les citoyens du Sahara Occidental. En fait, l’oligarchie militaire marocaine est le principal maillon dans la chaîne des trafiquants de la cocaïne intercontinentale. Leur mission dans cette chaîne des trafiquants de cette drogue est de la transporter à partir des frontières mauritaniennes à destination de l’Europe. Ces grands officiers utilisent leur position supérieure dans l’armée royale pour les déplacements routiers et aériens incontrôlés, pour transporter la cocaïne, l’emballer dans leurs usines de poisson basées au Sahara Occidental occupé et l’exporter vers l’Europe. 

Maroc, pays dangereux pour les touristes



Femme néerlandaise poignardée à Casablanca
Les attentats contre les étrangers chrétiens se multiplient au Maroc. Le gouvernement marocain tente de dissimuler son problème avec le terrorisme dans le but de préserver la position du Maroc en tant que destination touristique préférentielle des vacanciers européens. 

Les autorités marocaines avancent que ces attaques ont été exécutées par des personnes affectées par des maladies mentales. Cependant, les agressions contre les touristes ne cessent de se multiplier et il est de plus en plus évident qu'elles sont exécutées au nom de l'Islam.

Le 4 octobre 2016, une néerlandaise et ses deux enfants en visite à Casablanca ont été poignardés par un Marocain pendant qu'ils visitaient la Mosquée Hassan II. La vidéo de l'agression filmé par un témoin a fait le tour des réseaux sociaux mettant fin au mythe du Maroc comme destination privilégiée des touristes européens.

mardi 11 octobre 2016

Fi Sahara : Trois jours de film, popcorn, cirque, clowns, la musique

 
Barbara Weingartner

 
Trois jours de film, popcorn, cirque, clowns, la musique, les clients du monde entier - rires et de joie, de l'hospitalité et de solidarité, dans les camps de réfugiés sahraouis. 
Fisa Hara 2016
·
Fuente: pallasosenrebeldia.org
 
Entre el 11 y el 16 de octubre, el Festival Internacional de cine del Sahara llenará de ilusión el campamento de refugiados de Dajla. Los Pallasos en Rebeldía pondrán un año más su grano de arena en el FiSahara con una serie de espectáculos circenses, musicales y cuent...
porunsaharalibre.org|Par porunsaharalibre

La France pointée du doigt par le Front Polisario

Le Secrétariat National du Front Polisario a dénoncé le soutien dévergondé de la France à l'occupant marocain, notamment au Conseil de Sécurité.
                                          Dans un communiqué sanctionnant sa troisième session ordinaire tenue les 8 et 9 octobre courant, présidée par le Président de la République et Secrétaire Général du Front Polisario, Brahim Ghali, le SN a considéré que le soutien inconditionnel de la France au Maroc est en contradiction avec la légitimité internationale et il a imputé à Paris la responsabilité de la tension et la menace de la sécurité et la stabilité dans la région.
Le communiqué a rappelé que la France soutient le Maroc, le pays qui inonde la région avec la drogue du cannabis dont il est le premier exportateur mondial avec tout ce que cela comporte d'effets de destruction pour les sociétés de la région dans les domaines social, économique et sécuritaire et notamment son rôle dans le soutien et le financement des organisations terroristes et du crime organisé.

L'HOMME INTEGRE, c'est Thomas SANKARA, président du Burkina Faso de 1983 à 1987


Arrivé au pouvoir à l'âge de 34 ans, dans une tenue de capitaine militaire, colt au ceinturon et livre de Marx en main, "TOM SANK" ou "Camarade SANKARA" décide de donner un sérieux coup de balai dans son pays.
Il veut en finir avec les plans post-coloniaux de l'Elysée et la "Françafrique", s'oppose aux chefs coutumiers qui font main basse sur les terres et au laxisme des fonctionnaires désabusés...
 
La Haute-Volta devint Burkina Faso, "le pays des hommes intègres".
Avec son franc-parler teinté d'humour ravageur, sa fougue et son altruisme, le capitaine SANKARA va tenter de réunir la population entière autour de ses desseins révolutionnaires. Mais voilà, pareille attitude lui vaut aussi un nombre d'ennemis sans cesse grandissant et, petit à petit, l'homme se retrouve de plus en plus isolé pour finir assassiné dans des circonstances non encore élucidées.
Au travers d'images d'archives, de témoignages de parents, d'amis, de collaborateurs, et d'hommes politiques de l'époque, ce film trace le portrait d'un homme surnommé le " CHE AFRICAIN ".

Des milliers d'israéliens dans les rues demandent l'extermination des Palestiniens

Effroyable : des milliers d'israéliens dans les rues demandent l'extermination des Palestiniens - un génocide pour parler clair - et plus généralement celle de tous les Arabes ! Dans quel état se trouve la société israélienne à force d'impunité...et de lâcheté.

L’image contient peut-être : 1 personne , foule, ciel et plein air

Ephémérides : 6ème anniversaire du soulèvement de Gdeim Izik



Aujourd'hui, 10 octobre mais de l'année 2010, les Sahraouis sont sortis dans la banlieue de la ville de El Aaiun, capitale occupée du Sahara Occidental pour protester contre la politique d'appauvrissement pratiquée par le Maroc contre la population sahraouie afin de les mettre à genoux et mater la résistance sahraouie contre l'occupation.

Ils ont dressé le campement de Gdeim Izik en guise de protestation contre leur situation sociale, politique et économique loin d'être l'image d'El Dorado que les autorités d'occupation tentent de projeter à l'extérieur dans le but de vendre leur occupation illégale et contestée par le droit international et la population locale.
La protestation de Gdeim Izik est le produit direct de l'inefficacité du Conseil de Sécurité dans la résolution du conflit du Sahara Occidental en raison du soutien inconditionnel de la France à l'occupation marocaine.

A l'occasion du 6ème anniversaire de l'épopée de Gdeim Izik, nous avons le plaisir de vous présenter pour lecture une étude faite par la revue Années du Maghreb sur le soulèvement de Gdeim Izik.

URGENT : Ali_Aarrass aurait disparu de la prison de Salé II...pour être transféré à celle de Tiflet

#Ali_Aarrass aurait disparu de la prison de Salé II. Ses proches craignent le pire.
Relayez massivement et interpellez le Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders.
Pour rappel, l’État belge a été condamné à deux reprises pour ne pas avoir respecté son devoir d'assistance consulaire envers Ali Aarrass.

*************
 Soulagement ! Farida raconte

Après plusieurs heures d'inquiétude, Farida a eu des nouvelles de son frère Ali Aarrass, et a pu lui parler.

Mes très chers amis !!!
Merci infiniment à vous tous pour votre immobilisation énorme !!!
Elle a eu à coup sur, un impact immédiat, merci du fond du cœur.
Ali vient de m'appeler à l'instant !!!!!
Il va bien, il a fait exactement ce que je pensais.... Il n'a pas arrêté d'exiger qu'on l'autorise à appeler et finalement il a obtenu ce droit.
Il nous connait si bien qu'il sait l'importance d'un coup de fil pour nous rassurer.

Il me raconte :
" Après que je t'ai appelé hier lundi à 16h30 ainsi qu'à mon épouse, on m'a dit que je devais aller au greffe.
J'y ai attendu une heure, et on est venu m'annoncer que j'allais être transféré.
Le choc était tel que je suis resté de marbre, et tant mieux car je n'ai émis aucune réaction, aucune remarque. Ils avaient ramassé toutes mes affaires personnelles. Plus tard j'ai découvert que la petite radio que mon père m'avait offerte a disparue. Directement après on m'a emmené à la prison de Tiflet 2. Une fois sur place on m'a conduit à une cellule, où je suis placé en isolement et apparemment ici c'est plus strict. Mais ne t'en fais pas, plus strict ne signifie pas plus mauvais, on verra bien. Le directeur est venu me citer le règlement dans ma cellule. J'aurai droit qu'à un coup de fil de 5 minutes par semaine à toi et 5 autres à mon père et ma femme, uniquement les mardis. Mon jour de visite sera le lundi.
Je ne pourrai aller à la cour qu'une heure par jour. Mais ne vous tracassez pas pour ça, je vais bien, je suis loin de ce monstre de directeur de la prison de Salé 2. Ce transfert est peut être à première vue, un mal pour un bien.
"

Ali insiste tout de même sur un point, il tient à connaitre la ou les raisons de ce transfert, car il n'a reçu aucune information à ce sujet.
Cela relève du travail de l'avocat marocain, qui devra surement assurer un suivi....
Vous n'imaginez pas notre état à toute la famille, du moins tous ceux qui ont su la nouvelle inquiétante d'une disparition...parce qu'il s'agissait, si on s'en tient aux méthodes, presque d'un rapt.
Nous respirons enfin profondément.
ELHAMDOLILLAH !
**********************
Lire aussi :

lundi 10 octobre 2016

​​​​​​​Quatrième Commission du CS: la question du Sahara occidental et la meilleure approche pour son règlement divisent l’Afrique




CPSD/611
7 octobre 2016
    Soixante et onzième session,     6e séance – après-midi
     
    Le Sahara occidental, dernier bastion du colonialisme en Afrique, a été au cœur des débats de la Quatrième Commission, chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation, cet après-midi alors qu’elle poursuivait son débat sur les questions de décolonisation.
    L’intérêt était vif pour le Sahara occidental, surtout à la lumière des récents développements sur le terrain -l’expulsion du personnel civil de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) et la demande faite par le Maroc de pouvoir réintégrer l’Union africaine- mais les délégations n’ont pas toutes proposé la même approche pour arriver au règlement de ce différend qui dure depuis plus de 40 ans.

    Depuis 2011, «le mur de la peur s’est fissuré au Maroc»

    Par

    Même si le roi reste très puissant, le printemps arabe a fait bouger la société

    Les islamistes du Parti justice et développement (PJD), à la tête du gouvernement de coalition depuis cinq ans au Maroc, ont remporté samedi les élections législatives, écrasant les vieux partis marocains et devançant leur rivaux du Parti authenticité et modernité. Une victoire pour le leader charismatique Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement pour cinq nouvelles années.

    Le roi, ultraconsensuel

    Cinq ans après le printemps marocain, connu dans le pays sous le nom de «mouvement du 20 Février», que reste-t-il des slogans qui retentissaient dans les rues de toutes les grandes villes du royaume ? En 2011, malgré les apparences, les printemps se suivaient mais ne se ressemblaient pas. A la différence de la Tunisie ou de l’Egypte, au Maroc, la jeunesse ne demandait pas le départ d’un autocrate honni. Le roi Mohammed VI, qui a succédé à son père, Hassan II, en 1999, est une figure ultraconsensuelle, populaire, et le peuple est dans son écrasante majorité favorable à la monarchie. Pourtant, l’emprise du Palais sur tous les secteurs de la société a, elle, été dénoncée haut et fort par les manifestants qui osaient alors briser un tabou.

    "Avec la COP 22 le Maroc veut cacher l'occupation de "son" Sahara derrière un voile vert"

    Lors du vote oral du Parlement Européen, Paloma Lopez, députée européenne de la Gauche unie, s'est expliquée sur les propositions de résolution de la Conférence 2016 des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 22) à Marrakech (Maroc)

    Paloma Lopez a examiné les propositions ambitieuses de l'UE pour COP22 de Marrakech et met en garde contre l'utilisation propagandiste fait de cet événement par le régime marocain.

    Elle a également rappelé que le Maroc parlementaire, hôte de la COP22, est responsable de l'expulsion de la MINURSO (mission de l'ONU pour le référendum du Sahara occidental), mission qui aujourd'hui n'est pas dans la pleine activité de tous ses membres, malgré les parties qui ont accepté le retour.

    Responsable de la rupture du cessez-le feu, signé par le Maroc et le Front Polisario en 1991 sous les auspices de l'Organisation des Nations Unies. 
     
    Responsable de la cruelle répression des manifestants sahraouis dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

    Elle a conclu en rappelant que les prisonniers politiques de Gdeim Izik Group sont emprisonnés et torturés pour avoir exigé le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, droit que le Maroc doit respecter s'il veut devenir un membre respectable de la communauté internationale.