Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

vendredi 27 janvier 2017

Respect de la Convention de Genève pour les prisonniers de Gdeim Izik !

Le procès de Gdeim Izik ne pourra jamais être équitable tant que le tribunal bafoue le droit international humain et la convention de Genève qui s'applique dans un territoire occupé. Le destin des militants de Gdeim Izik reste donc lié aux décisions du cercle royal; une pression immense des Sahraouis, des ONG des droits de l'Homme, et de toute la communauté internationale est déterminente pour leur liberté !!

Rappel : (extrait article de l'ACAT)
"Le Sahara occidental est considéré par les Nations Unies comme un territoire non autonome, occupé par le Maroc depuis 1975. Cette occupation est illégale, le Maroc n’étant pas reconnu par les Nations Unies comme la puissance administrante. 
Le droit international humanitaire s’applique à ce territoire et fixe des règles impératives pour la puissance occupante, parmi lesquelles l’interdiction de la torture, de la détention arbitraire, l’obligation de respecter les droits de la défense et de détenir et juger les Sahraouis dans le territoire occupé. En violation de ces normes, les accusés de Gdeim Izik sont détenus et jugés sur le territoire marocain et aucune enquête n’a été diligentée concernant les violations graves du droit international humanitaire qu’ils ont subies depuis leur arrestation."