Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

lundi 27 février 2017

La fin de six mois de tension à Guerguerat : l'incident qui a failli mettre le feu au Sahara Occidental

par Ignacio Cembrero, 27/2/2017
Suite à l'intervention du Secrétaire général de l'ONU, le Maroc a accepté de retirer l'avant-poste militaire déployé à l'extérieur du mur, afin d'éviter une confrontation armée avec le Front Polisario 
António Guterres, le nouveau Secrétaire général de l'ONU, donne l'impression d'avoir une baguette magique dans le conflit du Sahara Occidental. Avec un communiqué et quelques pourparlers il a désactivé, le week-end dernier, un incident qui était sur le point de faire dérailler plus d'un quart de siècle de cessez-le-feu dans l'ancienne colonie espagnole.

Plus de six mois après le début de l '«opération Guerguerat» dans l'extrémité sud du Sahara, le Maroc revient au point de départ. Les civils et gendarmes marocains qui, pour la première fois depuis 1991, avaient franchi le mur militaire en août, pénétrant dans la «zone tampon», l'oint franchi à nouveau hier, mais en sens inverse. Ils ont donc renoncé à achever l'asphaltage de la piste d'environ cinq kilomètres qui va du mur marocain au poste de douane mauritanien.