Pages

lundi 20 février 2017

Le compte Twitter de Chris Coleman, de nouveau suspendu




            Le compte Twitter du cyber-activiste Chris Coleman a été de nouveau suspendu. Preuve qu'il a été visé par le Makhzen marocain.
Les plaintes du Makhzen cachent mal les soucis que Coleman provoque au sein de l'appareil politique du Maroc.
Bien que les Marocains aient essayé de minimiser l'impact de sa réapparition sous prétexte que les documents qu'il pende sur la toile ne soient pas nouveaux, leurs attaques contre son compte prouvent  une véritable angoisse en raison des révélations qu'il pourrait encore faire. Il constitue bel et bien une menace pour le Makhzen et sa politique de corruption basée sur les faveurs et le tourisme sexuel.
Le Makhzen aurait profité de la publication des photos du mariage de Mbarka Bouaida pour dénoncer une atteinte à la vie privée de la ministre déléguée qui a pratiquement disparu de la scène diplomatique en raison de son incompétence et son échec lors de sa mission à Addis Abeba en 2014 lors du sommet de l'Union Africaine.
Sa disparition prouve aussi que les documents qu'ils révèlent son authentiques et peuvent embarrasser le gouvernement marocain, en particulier avec ses relations avec l'Union Européenne qui ne sont pas au beau fixe et qu'il essaie de mettre à genoux avec la carte de la migration clandestine.

Coleman pourrait poursuivre son déballage à travers son compte sur Calameo. La question d'or est : les Marocains, réussiront-ils à fermer ce compte aussi?