Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

jeudi 2 février 2017

Le Maroc de retour dans l’Union africaine. Nous avons tant de choses à partager ! »

Le Makhzen a commandé un placard publicitaire sur lequel on peut voir un verre de thé sur fond rouge et dans lequel flottent deux feuilles de menthe, assemblées pour rappeler la forme du continent africain. Rien à redire sur la médiocrité du panneau qui fait appel aux fondamentaux de la diplomatie marocaine, le thé à la menthe quand ce n’est aux sempiternels tagines servis jusqu’à la nausée, à défaut de génie géopolitique.
Le plus minable dans l’affiche reste son slogan qui dit en substance :
« Le Maroc de retour dans l’Union africaine, nous avons tant de choses à partager ! »


A défaut de mieux, il nous reste donc les tagines et le thé à la menthe à partager avec nos amis africains que le géniteur de Mohammed VI qualifia autrefois de batteurs de Tam-Tam, lorsqu’il claqua la porte de l’Organisation de l’Unité Africaine avant que son rejeton contrit, ne revienne pleurnicher une réadmission. 
Le régime marocain nous a habitués à le voir tout oser. C’est même à ça qu’on le reconnaît, pour paraphraser Audiard. Mais le plus déplorable, c’est de voir les Marocains lui emboîter le pas, sans jamais prendre le temps de l’analyse ou de la réflexion, comme le partage de cette affiche dans un pitoyable suivisme, comme lorsqu’il s'était agi de colporter le slogan du plus beau pays du monde.
Pour qui connaît l’Afrique, le seul qui a tant de choses à partager avec les africains, reste le prédateur en chef, j’ai cité Mohammed VI, dont la holding s’est attaquée au continent noir, depuis quelques années, pour mieux piller ses richesses, comme l’or, l’argent ou les autres minerais, avec la complicité des potentats du coin ou encore pour y vendre sa banque, son assurance, ses yaourts, ses oranges.............
Les Africains ne partageront sans doute jamais rien avec les Marocains, sauf peut-être l’envie expresse de quitter le Maroc, ce pays où ils ont échoué dans leur recherche du paradis européen et qui les a méprisés, ostracisés, pourchassés, battus et torturés, jusqu’à ce qu’au Palais on s’aperçoive que l’Afrique pourrait bien donner un répit supplémentaire au régime marocain honni !