Chers amis lecteurs de solidmar,

Solidmar est fatigué ! Trop nourri ! En 8 ans d’existence il s’est goinfré de près de 14 000 articles et n’arrive plus à publier correctement les actualités. RDV sur son jumeau solidmar le 2ème !




Pages

samedi 25 mars 2017

Témoignages de Bachir Khada, deuxième jour de la deuxième semaine du procès (extraits)


Bachir Khada : " avec honneur et fierté j'appartiens au groupe médiatique équipe media et, pour le travail professionnel que nous faisons, dans l'organisation dont je suis l'un des cofondateurs, beaucoup de mes camarades de EM ont été arrêtés par la police d'occupation. Je suis membre du comité de protection des prisonniers.

Il a commencé sa déclaration en dénonçant les jugements de l'occupation et a donné une salutation spéciale à L'Armée Populaire Sahraoui ; il dit :" je profite de l'occasion pour féliciter les mères sahraouies et aussi toutes les femmes du monde pour leur résistance et leur militantisme. Qu' ils reposent en paix, les martyrs qui sont tombés dans le camp de gdeim gdim".

Il était avec ses compagnons Hassan Dah et Mohamed Tahlil, la police marocaine a arrêté les trois Sahraouis par l'intermédiaire d'un talkie-walkie. "Ils nous ont amenés à la préfecture de police et nous ont séparés de Hassan Dah, nous restons avec Mohamed Tahlil. Nous avons connu toutes les formes de torture qui existent, avec les yeux bandés et ils m' ont interrogé sur mes activités politiques et médiatiques".

Lire le témoignage :
http://www.emsahara.com/article3065.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook