Pages

jeudi 2 mars 2017

Toujours d'actualité : la guerre du cèdre au Maroc

jeudi 2/3/2017

Accueil / A C T U A L I T É / Guerre du cèdre au Maroc: silence on coupe !
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Maroc : la guerre du cèdre, un autre écocide impuni
Cédraie: silence, on coupe !

Chaque nuit, depuis plusieurs jours déjà, le rythme et les nombres d’abattages clandestins de cèdres centenaires se sont multipliés. L’impunité dans laquelle se font ces abattages a grandi. Les forestiers les plus courageux et les plus déterminés quand à eux, réfléchissent à deux fois avant de « s’interposer » pour essayer d’arrêter l’hémorragie.
Ces agents qui sont armés sans permission de port d’armes, qui risquent leur vie à chaque intervention sans pour autant avoir d’indemnités de risques, qui sont appelé à « réagir » de nuit comme de jour alors qu’ils sont considérés comme de simples fonctionnaires, n’ont plus la motivation pour risquer leurs vies comme avant.

Pas par peur, non. Ça n’a jamais été un problème. Pas par paresse, non. On ne devient pas forestier quand on est paresseux. Mais plutôt par crainte du déshonneur. Car aux risques du métier, au manque de moyens et aux conditions difficiles s’est ajouté le risque…d’aller en prison. c’est la goutte qui fait déborder le vase.
Depuis qu’on a mis leurs collègues au cachot avec les criminels de droit commun, qu’on les a séparés pour les mettre chacun dans une cellule, parfois même avec des proches du jeune qui est mort lors de la nuit fatidique, depuis qu’on a sali leurs noms et qu’on les a sacrifié pour calmer une foule manipulée par les mafias de cèdres et les opportunistes en tout genre, depuis ce moment-là, les choses ont changé. Et ce changement est loin de bénéficier à la conservation du cèdre de l’Atlas, qui vient de rejoindre la liste rouge des espèces en danger.


 e/