Pages

samedi 11 mars 2017

Racisme policier, racisme policé









En Belgique, nous manifesterons le 15 mars contre la répression d’état, en France le 19 mars pour la justice et la dignité.

Ici et là, le même désir de dénoncer les violences policières. Le cas de Théo, en France, a fait éclater une nouvelle fois au grand jour la virulence de la violence policière et son caractère intrinsèquement raciste.
 Si cette violence perdure, ce n’est pas faute d’avoir été dénoncée à de multiples reprises. Si la violence raciste au sein des forces policières racistes, c’est qu’elle est soutenue, voire encouragée par le racisme « policé », civilisé, bien éduqué, des élites politiques et intellectuelles de la société.
Le refus d’entendre la jeunesse populaire des quartiers
On ne peut plus parler d’incapacité à entendre les messages de la jeunesse des quartiers mais bien de refus systématique, quel que soit d’ailleurs leur contenu.
Il faut rappeler une nouvelle fois, que tant en France qu’en Belgique, la première fois qu’on a parlé « d’émeutes » de la jeunesse, c’était en 1991 : celle du Val Fourré à Mantes-la-Jolie en juin 1991 et celle de Forest (Bruxelles), en mai 1991. Le facteur déclenchant à Mantes est le décès de Youssef Khaïf, 23 ans, mortellement blessé par un policier d'une balle dans la nuque. À Forest, c’est un énième contrôle policier au faciès qui met le feu aux poudres. Toutes les émeutes, et leurs compléments, les marches silencieuses, dans les banlieues françaises sont immanquablement chaque fois une réaction aux comportements de la police. 

Sahara Occidental : L’ambassadeur Ross a démissionné à cause des ingérences de la France




Paris était toujours une des escales de l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental dans chaque tournée qu’il faisait dans la région. Le diplomate était conscient que la solution se trouvait entre les mains de la France et il voulait s’assurer du soutien de l’Elysée à ses efforts de médiation, mais il voulait, surtout, que la France réduise ses ingérences au Conseil de Sécurité pour que ce dernier agisse dans la voie d’imposer des résolutions décisives.

C’était peine perdue. A chaque rendez-vous du Conseil de Sécurité avec le Sahara Occidental, les responsables marocains contactaient leurs homologues français pour écouter leurs conseils et mettre au point un plan d’action pour contrecarrer toute résolution contre les intérêts du Maroc.

Le hacker Chris Coleman vient de pendre sur le site Calameo des documents qui délattent la complicité de la France avec Rabat et ses ingérences qui bloquent toute la solution du conflit quadragénaire du Sahara Occidental.

Dans ces lignes se trouve la véritable raison qui a poussé le diplomate américain à la démission.


https://www.yabiladi.com/articles/details/50409/activistes-droits-l-homme-accusent-autorites.html

Sahara : Vers un retrait «imminent» des milices du Polisario de Guerguerate


Politique Publié Le 10/03/2017
 

D’après une source au Sahara, le retrait des milices du Polisario de Guerguerate serait «imminent». Un geste, explique-t-elle, de la direction du Front en direction de la Mauritanie, pays gravement affecté par la crise qui prévaut dans la zone tampon.
Ce possible retrait, s’il est confirmé, donnerait alors du crédit aux nouvelles faisant état d’une médiation du président Mohamed Ould Abdel Aziz en vue d’un dénouement de la crise.
Hier, le chef d’Etat mauritanien a reçu M’Hamed Khadad, le coordinateur avec la Minurso, qui était porteur d’un message de Brahim Ghali.

La rédaction
SuivreJournaliste Yabiladi.com
Contacter l'auteur


Politique Publié Le 10/03/2017 à 14h37

Sahara : Vers un retrait «imminent» des milices du Polisario de Guerguerate

D’après une source au Sahara, le retrait des milices du Polisario de Guerguerate serait «imminent». Un geste, explique-t-elle, de la direction du Front en direction de la Mauritanie, pays gravement affecté par la crise qui prévaut dans la zone tampon.
Ce possible retrait, s’il est confirmé, donnerait alors du crédit aux nouvelles faisant état d’une médiation du président Mohamed Ould Abdel Aziz en vue d’un dénouement de la crise.
Hier, le chef d’Etat mauritanien a reçu M’Hamed Khadad, le coordinateur avec la Minurso, qui était porteur d’un message de Brahim Ghali.


...Suite : https://www.yabiladi.com/articles/details/51770/sahara-vers-retrait-imminent-milices.html

Rappel : La Campagne de diffamation envers Maati Monjib et les opposants au régime continue..

Hicham Mansouri a répondu à un commentaire sur une publication du 26 janvier 
Larbi Benotmane, professeur et politologue, explique quant à lui que la diffamation est égale à la torture et est devenue un «outil du gouvernement». Il a ajouté que l’Etat use d’accusations contre la vie privée pour dissimuler les véritables raisons de la politique de répression.
«Les campagnes de diffamation touchent plusieurs individus et organisations et recourent à des arguments politiques et sécuritaires, en plus de ceux liés à la vie privée», a déclaré Abdelaziz Nouaydi, avocat et défenseur des droits de l’homme.
La diffamation est une «sorte de meurtre qui ne mène pas à la liquidation physique», éclaire l’historien français Maurice Goldring, présent lors de la conférence.
Tous les arguments ont été brandis : adultère, sionisme, athéisme, antisémitisme, homosexualité ou menace à la sécurité de l’Etat, pour n’en citer que quelques uns.

Méga-prison à Haren: les riverains retournent devant le Conseil d’État


-
--BELGA
Le Comité de Haren va retourner devant le Conseil d’État pour réclamer la suspension du permis d’environnement en vue de la construction de la prison de Haren. Ce permis a été accordé jeudi par le gouvernement bruxellois.
Le gouvernement bruxellois ayant accordé un permis d’environnement après avoir délivré un permis d’urbanisme le 23 décembre dernier, rien ne semble empêcher encore la construction de la prison de Haren. Mais les riverains ne baissent cependant pas les bras.

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170310_00971798/mega-prison-a-haren-les-riverains-retournent-devant-le-conseil-d-etat

Passage de frontière avec les "femmes mulets".

Résultat de recherche d'images pour "femmes mulet, Ceuta"Passage de frontière avec les "femmes mulets"... A Ceuta, enclave espagnole au nord du Maroc, elles sont chaque jour plus de 20 000 Marocaines à transporter d'écrasants ballots de marchandises. http://bit.ly/2neAGpZ

Imider : Commémoration: Lutte 10 mars 1996




Le mouvement sur la voie de 96 projette d'organiser des formes de protestation à IMIDER le 12 Mars prochain en commémoration de l'anniversaire 21 du soulèvement des habitants en 1996.
Sur ce, le mouvement tient à appeler tous les militants et militantes- citoyen-ne-s du monde, les médias libres-citoyens et toutes les consciences vivantes qui se soucient vraiment de notre cause juste à assister pour participer et couvrir par les médias cet évènement de lutte pacifique.
Votre présence, votre solidarité et votre participation sont le soutien à la cause et aux militant(e)s d’IMIDER.
Soyez au rendez-vous… courage!
Résultat de recherche d'images pour "imider maroc-  Commémoration: Lutte 10 mars  1996"تخليد ذكرى انتفاضة 1996
تعتزم حركة على درب 96 تنظيم أشكال احتجاجية موازية للإعتصام المفتوح بإميضر و ذلك يوم 12 مارس المقبل تخليدا للذكرى 21 لانتفاضة ساكنة إميضرسنة 1996.
 و عليه فإنّ الحركة تدعوا كل المناضلين و المناضلات، مواطني العالم، المنابر الإعلامية المواطنة وكلّ الضمائر الحيّة الغيورين على قضية إميضر إلى حضور هذه الأشكال النضالية السلمية و تغطيتها إعلاميا.
حضوركم، تضامنكم و مشاركتكم دعم لمناضلي و مناضلات إميضر
 تحية نضالية.