mardi 17 avril 2018

Zone tampon au Sahara occidental: une campagne du Maroc pour trahir ses engagements (RASD)

http://www.spsrasd.info/ne…/…/articles/2018/04/14/14954.html
Bir Lahlou (territoires sahraouis libérés), 14 avr 2018 (SPS)

 La campagne "mensongère" orchestrée par le Maroc, à propos de la zone tampon, vise avant tout "à trouver un alibi, même fabriqué, pour trahir ses engagements" conclus dans le plan de règlement du conflit du Sahara occidental, a indiqué samedi le ministère sahraoui des Affaires étrangères, dans un Mémorandum.
Le ministère sahraoui soutient, également, que ce "tapage intervient aussi dans un climat de blocage marocain des efforts onusiens ainsi que le rejet de Rabat du travail de la mission technique de l’ONU qui devrait solutionner le problème résultant de la violation du cessez-le-feu par le Maroc dans la zone d’El-Guergarat par l’ouverture d’un passage dans le mur de défense".
"Le Maroc a orchestré ces jours-ci un tapage médiatique et diplomatique sans précédent qui a atteint le stade de l’hystérie", a affirmé le MAE sahraoui, soulignant que "le Royaume a même brandi la menace d’engager une action militaire pour annexer les zones libérées".
"Ce tapage de Rabat a été accompagné par une campagne de désinformation sur la réalité qui existe sur le terrain en semant la confusion sur les données géographiques acceptées d’un commun accord par les deux parties, le Front Polisario et le royaume du Maroc", a-t-on encore ajouté dans ce document.
 Ainsi et selon ce Mémorandum, "l’Accord Militaire N 1 organisant l’opération du cessez-le-feu entre le Front Polisario et le Maroc stipule que le mur de défense est la ligne de démarcation entre les deux armées jusqu’a à la tenue du référendum et connaitre le statut définitif du territoire, avec la création d’une zone tampon à l’Est du mur large de 5 km sur 2700 km de long". L’Accord évoque, aussi, "la création d’une zone de 30 km de profondeur à l’Ouest du mur de défense et 25 km à l’Est et au Sud du même mur marocain".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire