mardi 3 avril 2018

Amnesity : La situation d’Ali Aarrass, victime de torture, ne peut plus durer

Amnesty International Belgique Francophone

Signer en ligne

Belgique Maroc/Sahara occidental
Un an plus tard on peut toujours signer la pétition.
Avoir accès à un procès juste et équitable est un droit humain. Pourtant, cela fait maintenant 10 ans qu’un Belgo-Marocain n’y a pas accès. Ali Aarrass est détenu en prison au Maroc suite à des aveux obtenus sous la torture. Il a été déclaré coupable d’avoir fait partie d’un groupe criminel à l’issue d’un procès inique. Extradé par l’Espagne vers le Maroc, torturé pendant plusieurs jours dans un centre de détention secret dans ce pays, Ali Aarrass purge actuellement une peine de 12 ans de prison.

Ali est en détention prolongée à l’isolement depuis son transfert à la prison locale de Tiflet II en octobre 2016. Son état de santé s’est considérablement détérioré en raison de ses conditions de détention. Après avoir été enfermé pendant une longue période dans une partie presque vide de la prison, d’autres détenus ont été placés dans le même hall, mais Ali n’a aucun contact avec eux. Les autorités ont limité son accès à la cour à une heure par jour. La détention à l’isolement prolongée et pour une durée indéterminée s’apparente à de la torture.
Demandez aux autorités marocaines de libérer immédiatement Ali Aarrass, et dans l’attente de sa libération, de mettre immédiatement fin à sa détention à l’isolement et de veiller à ce qu’il soit détenu dans des conditions humaines.
Signer la pétition
Plus d'info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire