mardi 10 avril 2018

Pour Kabara, une femme dévouée sahraouie : " la lecture est la meilleure arme pour aller vers la liberté."


Pour Kabara, une femme dévouée dans les camps de réfugiés sahraoui : " la lecture est la meilleure arme pour aller vers la liberté." 
 http://www.bubisher.org/2018/04/kabara-2.html

Elle a été, est et reste l'un des principaux contributeurs de la  bibliothèque Bubisher dans les camps sahraouis. Kabara a commencé en tant que volontaire, elle a coordonné un les cercles dans sa propre maison. Peu de temps après, elle a rejoint le projet et son travail, tant dans les écoles que dans la bibliothèque, un projet convaincant et grandiose.

Lorsque la bibliothécaire a été libérée, elle a pris cette responsabilité, car elle avait déjà reçu une formation auprès des bibliothécaires espagnols et était parfaitement au courant de la bibliothèque .

Mais ce n'est pas seulement cela, Kabara a aussi lu beaucoup d'histoires aux enfants dans les camps et a raconté des activités merveilleuses avec eux, des temps de travail et des temps de repos partagés avec les bénévoles et elle a encouragé le projet à chaque fois qu'elle en avait l'occasion. Elle croit et est convaincue que la lecture est la meilleure arme pour aller vers la liberté.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire